Guerre entre les deux principaux blackmarket russophones

Vous ne les connaissez certainement pas, mais Rutor et WayaWay sont deux blackmarkets à la puissance démesurée. Ces boutiques de vente de drogue via Internet se font la guerre depuis juin 2022.

Je vous explique, depuis l’entrée en guerre de la Russie contre son voisin Ukrainien, des difficultés que rencontrent les groupes de pirates russophones. Les ressources manquent, le blanchiment d’argent se fait plus difficile, la concurrence beaucoup plus rude.

Depuis juin 2022, un exemple très concret avec les deux principaux blackmarket russophones : Rutor et Wayaway.

Ces deux portails web peuvent se comparer à des galeries marchandes proposant des centaines de boutiques de vente de toutes les drogues possibles.

Depuis juin 2022, une guerre à coup de piratages, de spams publicitaires, de dénonciations diverses et variées impacte les deux portails.

WayaWay voit sa base de données de messages diffusées en raison d’une erreur lors de la mise en production du nouveau site.

Rutor voit sa base de données exfiltrée.

Dans ce dernier cas de cyberattaque, des pirates Russes ont lancé un DDoS afin d’empêcher les serveurs de Rutor de fonctionner. Etonnamment (ou pas), des hacktivistes que l’on retrouve dans des espaces de discussions anti-Ukraine, motivent ces blocage de la sorte : le piratage de Rutor aurait mis à jour la présence d’un service de renseignement Ukrainien dans les murs 2.0 du blackmarket. Bilan, même si cela est faux, cela suffit à attirer les hacktivistes russophones dans la danse !

Pendant ce temps, un autre blackmarket du nom de Solaris se retrouve avec sa base de données dans les mains de blacknautes. Les hackers proposent une vente aux enchères pour l’acquérir. Prix de départ, 0.5 BTC.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ » Blackmarket : un site de vente de drogue français infiltré

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.