Nous joindre par : 0890 170 001*
imprimantes d'universités piratées

Des imprimantes d’universités piratées diffusent des milliers de tracts racistes

Imprimantes d’universités piratées – Un piratage massif de plusieurs centaines d’imprimantes et de télécopieurs d’universités américaines permet de diffuser des tracts racistes et antisémites.

Le FBI n’aura pas tardé à retrouver le mauvais plaisantin caché derrière une diffusion massive de tracts racistes et antisémites via des centaines d’imprimantes et de télécopieurs d’universités américaines. Des dizaines de milliers de copies spontanées de croix gammées et de propos orduriers. Dans la listes de écoles piégées : université de Princeton, du Wisconsin-Milwaukee, de l’Université de Californie Los Angeles, du Massachusetts, et de l’université du Connecticut.

Imprimantes d’universités piratées

Les impressions s’adressaient aux « hommes blancs » et crachaient des incitations à la haine contre les Juifs. L’url d’un site site néo-nazi concluait ce torchon. Un pirate informatique du nom de “Weev” serait caché derrière cette diffusion. Andrew Auernheimer est connu pour avoir piraté un opérateur téléphonique (merci SQLi) en 2010. Il y avait volé plus de 110 000 données de clients. Cette fois, le gars (merci Shodan) a indiqué avoir voulu communiquer avec toutes les imprimantes publics des Etats-Unis. Seules les universités américaines semblent avoir reçu le message. « Ma motivation est la suivante: les cultures blanches et seules les cultures blanches sont soumises à une invasion des étrangers. » dixit le pirate !

Bref, il n’y a pas que chez Daesh et consorts que la bêtise et l’extrémisme sévissent !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*