Nous joindre par : 0890 170 001*

James Bond a piraté 29 câbles sous-marins

Souvenez-vous, on nous expliquait en août 2014 que des pannes de câbles sous-marins étaient dus à des requins tellement idiots qu’ils mordraient dedans. Espéraient-ils se mettre sous la dent des données comestibles ? A première vue, comme les services secrets britanniques, la réponse est oui !

DataSecurityBreach.fr explique que l’agence britannique GCHQ se fait une fois de plus allumée car elle aurait espionné deux câbles sous marins de Reliance Communication. Deux câbles importants et… 27 autres plus « petits » afin d’accéder aux données de millions de personnes transitant par là. Autant dire des milliards de données venues de Chine, Japon, Inde, péninsule arabique…

Une entreprise, filiale de Vodafone aurait aidé à ces branchements sauvagement malveillants. Une ponction qui aurait durée de 2009 à 2011 à partir de Skewjack Farm, dans le sud de l’Angleterre. Les câbles Reliance acheminent le trafic de données Internet entre l’Asie, l’Europe (Flag) et le continent américain (Flag Atlantic 1).

Marrant quand on pense que le plus vilain des ennemis de 007… se nommait Requin, mais ça c’était du cinéma ! Selon le centre de recherche Telegeography, 99 % du trafic intercontinental (données, web, téléphone) sont transmis sous les océans.

 

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*