0899379170 code service 92829 *
disruptj20.org

La justice américaine demande toutes les informations sur les visiteurs du site disruptj20.org

L’hébergeur du site Internet disruptj20.org vient de recevoir un courrier du département de la justice américaine lui réclamant les informations sur le créateur de ce portail web anti Donald Trump et les personnes l’ayant visité et utilisé.

Voilà qui est intéressant ! Le département de la justice américaine, le DoJ, vient de réclamer une masse d’informations sensibles à l’hébergeur DreamHost concernant le créateur, l’administrateur et les visiteurs du site disruptj20.org, un espace web mis en place le jour de l’investiture du nouveau président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump.

Une étonnante demande donc, l’hébergeur, explique qu’il s’agit d’1,3 million d’adresses IP et autant de données, photos… « Cette requête doit faire résonner une sonnette d’alarme dans l’esprit de tout un chacun », indique l’hébergeur web qui a refusé la demande du DoJ.

Un juge fédéral doit décider, ce vendredi 18 août, si DreamHost doit se plier à la requête liberticide du département de la justice.

Au sujet de l'auteur

Damien Bancal – Fondateur de ZATAZ – Journaliste – Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel « Amstar & CPC ». Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, …). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont « Pirates & hackers sur Internet » (Ed. Desmart) ; « Hacker, le 5ème pouvoir » (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l’Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l’Université de Valenciennes ; pour l’Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Articles connexes

Laisser un commentaire

*