Nous joindre par : 0890 170 001*

La banque JP Morgan Chase piratée, 83 millions de clients impactés.

Après le géant américain Target en début d’année, c’est au tour de JP Morgan Chase & Co, l’une des banques les plus importantes des États-Unis d’annoncer qu’elle a subit une attaque majeure.

76 millions de foyers et 7 millions de PME parmi ses clients auraient ainsi été piratés lors d’une attaque informatique visant la banque. Une attaque qui aurait été détectée cet été, au mois d’août. Si la banque affirme que les informations concernant les comptes de ses clients n’ont pas été dérobées, les cybercriminels ont tout de même eu accès à leurs noms, adresses, numéros de téléphone et messagerie Internet. Une mine d’or pour les cybercriminels, que ce soit pour développer des attaques d’ingénierie sociale ou, tout simplement, pour les revendre. 83 millions de clients visaient pas une faille de type iSQL. Autant dire que les pirates ont eu l’Havij tout rouge ! Une attaque étonnante, malheureusement non. L’injection SQL est devenu la première plaie du web, même si l’OWASP ne le place qu’en seconde position.

Dead sea effect ?

L’enquête ne date pourtant pas d’hier. En juin 2014, zataz.com vous en parlait déjà, des alertes étaient lancées en interne. A première vue, des pirates plus ou moins tracés en Russie, visitaient les serveurs de la banque. Les pirates étaient passés par un site satellite appartenant à jpmorgan.com. Une fois dans la place, les pirates ont déclenché des programmes malveillants spécialement conçus pour pénétrer et infiltrer le réseau de l’entreprise bancaire.

Ironie de l’histoire, en avril de la même année, JPMorgan annonçait une enveloppe de 250 millions de dollars pour renforcer sa sécurité et celle de ses clients. Raté, les pirates ont silencieusement siphonné des informations jusqu’à la mi-août. A noter  aussi que des banques européennes auraient été visées par une faille similaire exploitée pour la banque américaine. La même équipe ? Les enquêteurs du FBI le diront peut-être… ou pas !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes