Nous joindre par : 0890 170 001*

Le forum français Hack Free visé par la justice

Plus de 390000 messages, des sections warez et hacking, le forum français Hack Free vient de faire les frais d’une enquête de la justice à son encontre. Nul n’est censé ignorer la loi. L’administrateur fondateur entendu par la justice.

Créé en mai 2010, le forum français Hack Free, fort de 30,483 membres au moment de l’écriture de cet article, se veut un espace de partage et de convivialité. Seul bémol, il traite aussi de hacking et de contrefaçon de logiciels en proposant, par exemple, des moyens de faire sauter les protections de logiciels commerciaux (crack, ndr). Autant dire que son contenu attire les regards, dont ceux de la justice.

Mardi 24 mars, le fondateur de ce portail, connu sur la toile sous le pseudonyme de Matrixxx, a été convoqué par les forces de l’ordre. Les « Amis du petit déjeuner » l’ont invité à s’expliquer dés 8h30. Une convocation de la Gendarmerie que le jeune homme s’est empressé d’accepter. D’après les informations de la rédaction, une enquête lancée voilà quelques semaines. Les sections logiciels et warez ont-elles attiré la justice ou alors la fourniture, via le forum, d’informations sur les botnets, RAT et autres « stealers » ont fait tiquer un juge ?

Après une garde à vue de 3h30, les militaires se sont rendus au domicile de l’administrateur du forum pour une perquisition, et saisir les données de son ordinateur. Le backup du site, trouvé sur l’ordinateur de l’intéressé, aurait été saisi. Il y a une forte chance qu’une copie a aussi été récupérée chez l’hébergeur (basé en France).

Ce que dit la loi

Pour rappel, la distribution, la mise à disposition et la possession de logiciels et moyens de piratage, de passer outre une protection informatique, sont considérées comme illicites par la loi française. Lire l’interview d’une internaute français, arrêté à la demande du FBI après avoir acquis un logiciel d’espionnage. Le fait, sans motif légitime, d’importer, de détenir, d’offrir, de céder ou de mettre à disposition un équipement, un instrument, un programme informatique ou toute donnée conçus ou spécialement adaptés pour commettre une ou plusieurs des infractions prévues par les articles 323-1 à 323-3 est puni des peines prévues respectivement pour l’infraction elle-même ou pour l’infraction la plus sévèrement réprimée. (Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 – art. 46 JORF 22 juin 2004).

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Devill3g3nD Reply

    On voit ceux qui aime faire de la pub l’éthique hack-free était le white hack on était une communauté ou s entraide pas de terrorisme ni des choses soit disant illégal on filtrait se genre de personne mais bon on voit que les Autorité on que ça a faire s’ est bien dommage.

  2. Lugalbanda Reply

    Bonjour et merci pour l’article.

    Je ne connaissais pas ce site qui m’avait l’air bien intéressant. Même si je n’ai pas pu vraiment parcourir sont contenu…

    Je suis déçu de la réaction des autorités française par rapport à celui-ci. C’est pas en nous privant de ce genre de contenu que nous allons améliorer le niveau de la France dans le domaine des nouvelles technologies.

    J’aimerai bien connaitre leur avis par rapport à tous les outils de pentest. Est-ce légal ou pas ?

  3. Christophe Maggi Reply

    Et posséder un Framework comme Metasploit ou tout simplement la distribution Linux c’est interdit ou c’est l’utiliser qui est interdit ?

    • Damien Bancal Reply

      La loi indique interdiction de posséder et d’utiliser. Maintenant, selon le juge, elle peut s’appliquer de manière plus ou plus à la lettre.
      Si les outils cités sont exploités dans un cadre privé, avec l’autorisation des parties concernées (entreprise auditée, hébergeur, …), pas de problème. L’audit sauvage, faut-il le rappeler, est considéré comme un acte de piratage.

  4. Tuvoispasmec Reply

    Alors déjà que cette commu était rempli de noob , mais alors là , le fondateur qui stock (du moins la bdd) chez OVH il faut vraiment y aller quoi… D’autant plus que ce mec avait des backup sur ses disques durs :rire:.

    Des merdes en moins , rien de grave.

  5. micro_maniaque Reply

    Bonjour,

    Pourquoi s’attaqué aux sites de partages et pas les sources?

    Un site ou forum de partage comme hack-free.net n’est pas illégal c’est l’utilisation du forum qui est illégal. Le partage des logiciels sont fais par les utilisateurs sur des sites alternatives. Je trouve que les forces de l’ordres regarde du mauvais côté de la médaille.

    Nous sommes dans une espace libre et pleins de possibilité.
    Pourquoi s’attaqué sur une seule personne quand c’est la source directement qui nous permet de hacker.

    Si tu regarde l’OS de linux KALI linux c’est carrément une porte ouverte au hacking et la police ne fais rien. Des milliers d’attaques de vol et de détournement ce font avec ce OS mais non faut qui attaque directement un forum de partage.

    Je trouve dommage de voir la vie d’une personne qui aime partagé dans un monde libre ce faire arrêté pour un site de partage même si il ce dirigaies vers le hacking c’est pas de sa faute principalement. c’est la faute des 30 000 membres.

    Cordialement
    micro_maniaque

  6. Jean Michel Boujna Reply

    hahahah je suis plié de rire ça joue les caïds derrière l’ecran mais en vrai juste un type qui sait pas quoi faire de sa vie et qui en plus obéit au force de l’ordre comme un petit chien alors que il prétend tout le contraire.

    MOUARF, matrix le méchant hacker ! 😉

Laisser un commentaire

*