producteurs de drogue viagra pas cher

Deux ans de prison pour l’un des membres de DrugSource

Le blackmarket français DrugSource connait la fin de son histoire judiciaire avec la première condamnation d’un des instigateurs de cette boutique de vente de drogue.

M.G., un informaticien de 29 ans, travaillait pour une très importante société de cyber sécurité française en tant que practice manager. L’homme, marié et papa, vient d’être condamné à deux ans de prison pour avoir été l’un des instigateurs d’une plateforme de vente de drogue, dans le darkweb, du nom de DrugSource. Jugé en novembre 2022, il vient de connaître son sort, en ce mois de janvier 2023.

Arrêté en septembre 2022, il était poursuivi pour « blanchiment d’argent » et « trafic de stupéfiants ».

Comme l’indique le journal 20 minutes dans son édition du 10 janvier, l’homme a reconnu le blanchiment. Les autorités ont saisi plus de 432 000 euros en cryptomonnaie ; 450 000 euros en biens et valeurs (dont un studio à Dubaï) ; 23 000 euros sur un compte en banque et 9 000 euros en liquide ! M.G. n’a pas reconnu le trafic de drogue.

Nombre supérieur ou égal à 128

C’est la seconde fois que le nantais se retrouvait devant les autorités judiciaires. Il avait été condamné, en 2020 à Angers, pour escroquerie à la carte bancaire !

Le commerce de drogue semble avoir été l’apanage d’un autre membre de Drug Source, Maël, le logisticien de la boutique basé au Mans est âgé de 24 ans. Ce dernier sera jugé le 10 février 2023.

Les avocats des deux pirates indiquent qu’ils ne se connaissaient pas. [Distance Nantes/Le Mans 180Km.]

Lors de l’enquête orchestrée par  la cellule Cyberdouane de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED), le ComCyber de la Gendarmerie Nationale et le Service d’enquêtes judiciaires des finances (SEJF), il a été découvert 3 038 ventes, dont 14 imputées à M.G. DrugSource aurait rapporté 1,5 million d’euros en vente d’ecstasy, de MDMA, d’héroïne et de cocaïne, entre septembre 2020 et octobre 2021.

L’avocat de M.G a plaidé la relaxe partielle et une peine permettant la réinsertion de son client.

Un practice manager dans une société de cybersécurité est responsable de la gestion d’un ou plusieurs domaines d’expertise ou de service de la société. Il ou elle peut gérer les équipes de consultants en sécurité, les projets de sécurité, les relations avec les clients et les partenaires, ainsi que la planification et l’exécution des activités de sécurité. Leur objectif est de s’assurer que les clients reçoivent des services de qualité et de générer des revenus pour la société en utilisant les meilleures pratiques et les dernières technologies de sécurité.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Fondateur du Service Veille ZATAZ : https://www.veillezataz.com En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.