Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Les pirates de Rex Mundi s’attaquent à la Suisse

Après le piratage de plusieurs dizaines d’entreprises belges, les pirates informatiques du groupe Rex Mundi s’attaquent à la Suisse. Les clients de la Banque Cantonale de Genève (BCGE) ont du soucis à ce faire.

Il y a quelques jours, les pirates informatiques du groupe Rex Mundi se sont invités dans un serveur de la Banque Cantonale de Genève (BCGE). Pour le moment, impossible de savoir quelle machine précisément.

Comme à son habitude, ce groupe de maîtres chanteurs a volé les informations qu’il a pu trouver et menace dorénavant la banque de diffuser les données si la BCGE ne verse pas une rançon de 10.000€. Dans les données que zataz.com a pu constater, les pirates ayant diffusé un extrait des données volées, il est possible d’y trouver des identités, des mails, des courriels, les messages des clients à leur banque, et dans certains cas, les informations bancaires (numéro de compte, …) et situation géographique.

logo

Rex Mundi a de l’humour !

Rex Mundi annonce posséder 30,192 courriels privés. Si la banque de paye pas, les pirates annoncent qu’ils diffuseront les informations, dans le Dark Net, vendredi 09 janvier, à 18 heures.

La semaine dernière, les pirates avaient diffusé des bases de données appartenant à des entreprises belges piratées depuis 2 ans.

Que risquent les clients ?

La banque, pour rassurer ses clients, et se rassurer aussi dans la foulée, indique que les données des pirates ne sont pas « sensibles ». Si pour la banque le fait que les pirates de Rex Mundi n’ont pas accès aux coffres, effectivement, il n’y a rien de sensible. Sauf qu’il faut arrêter de prendre les gens pour des idiots. Le fait que des pirates ont la vie 2.0 (l’IID) des clients est un danger en soit. Des numéros de portables, des adresses mails peuvent être revendus à d’autres pirates pour lancer des attaques, des tentatives d’installation d’un logiciel espion.

La menace est précise, la banque à 24 heures pour payer !

La menace est précise, la banque a 24 heures pour payer !

Le fait de savoir que monsieur X, français, possède un compte en banque en Suisse [J’ai pu constater cette information dans les données diffusées par Rex Mundi, NDR] est clairement une donnée sensible. Rien de sensible vous dites ?

Dernier détail, surtout pour vous très cher banquier : Et si vous pensiez à chiffrer pas les informations que vous communiquent vos clients. Allez-y, ça n’abimera pas votre french manucure !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » Les pirates de Rex Mundi s’attaquent à un laboratoire d’analyse de sang Français

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.