Nous joindre par : 0899274448*

Anunak : les pirates qui s’attaquent aux banques russes

Le site Data Security Breach revient sur l’étonnant groupe de pirates informatiques baptisés Anunak. Habituellement, les attaques à l’encontre des sites et infrastructures numériques russes sont rares, ou en tout cas, moins médiatiques que par chez nous. L’affaire Anunak, du nom d’un groupe de pirates s’attaquant aux banques russes, démontre que l’ambiance 2.0 locale n’a rien à envier au reste du monde.

Anunak aurait réussi à dérober quelques 20 millions d’euros via le piratage et l’infiltration d’une cinquantaine de banque. Des manipulations de distributeurs de billets auraient été détectées par la société Fox-IT qui révèle l’existence des malveillants.

Pendant ce temps…

… Plus de 70Go de courriels, documents et autres fichiers volés sur des espaces numériques appartenant au Ministère de l’Intérieur russe ont été diffusés sur la toile. L’hacktiviste derrière cette fuite en a profité pour faire une « meddley » des documents relatant l’Ukraine.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

  1. E. Reply

    Merci pour cette information. Cela prouve une nouvelle fois qu’il est urgent de sécuriser davantage les données et infrastructures bancaires.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.