Nous joindre par : 0890 170 001*
Pirater un iPhone

Avec 450€, pirater un iPhone devient un jeu d’enfant

Pirater un iPhone avec un outil à 450€ ! Il est possible de pirater le mot de passe d’un iPhone en quelques heures.

Pirater un iPhone et son mot de passe, un besoin que les autorités et de nombreux pirates ne cachent plus. Il suffit de se souvenir de l’iPhone appartenant à des terroristes et détenus par le FBI pour se rappeler qu’un iPhone ne s’ouvre pas facilement, sans posséder son mot de passe. Du moins, normalement !

Une nouvelle méthode pour cracker un mot de passe vient d’être annoncée pour le smartphone d’Apple. Pour cela, les « curieux » profitent de la technique du brute force du mot de passe, une technique vieille comme l’informatique. Le brute force consiste à égrainer, une par une, les possibilités de code d’accès : 0000, 0001, 0002, …

Sur l’iPhone, une restriction bloque l’appareil au bout de 10 essais. Sauf que cette « sécurité » ne fonctionne pas quand le téléphone est en mode récupération ! Bilan, la recherche du précieux mot de passe peut agir sans que l’appareil de la grosse pomme ne se bloque.

Un boitier, vendu 450€, permet de tester toutes les possibilités de mot de passe et de finir par trouver le bon. Les démonstrations effectuées avec cet appareil, qui accepte trois iPhones en simultanés, ont permis de cracker le « password » de quatre chiffres en 20 heures.(EverythingApplePro)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Nicolas Richard Reply

    Et si c’est alpha-numérique tu peux toujours chercher longtemps !

  2. Stephane Reply

    Ça fait un bail que mon pin code fait 8 chiffres… Et j’incite mes connaissances à faire de même. C’est pas la panacée, certes, mais ça ne fait pas de mal.

  3. Guest666 Reply

    Le soft est en chinois !

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.