Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Plus d’un million de copies d’Expendables 3

La prochaine grosse sortie cinéma, mode Popcorn, le film Expendables 3 de et avec Sylvester Stallone. Depuis quelques jours une copie du film se balade sur la toile alors que la copie officielle n’est attendue en salle obscure qu’à la mi-août.

Une copie tirée d’un DVD. Ici, ce n’est pas le DVD lui-même qui a été cloné, mais le pirate a pris soin de filmer ce qu’il regardait. La production du film, LionsGate ne le dira pas, mais semble savoir d’où est partie la fuite. La copie posséderait plusieurs watermarks, informations cachées d’identification, qui pourraient donner de potentielles pistes sur cette fuite. Le festival de Cannes, par exemple, ou avait été présenté à certains « VIP » le dernier né de Stallone. Ou comme le confiait Spielberg lui-même en 2013 « il a toujours été facile d’aller dans une cabine de projection la nuit et lorsque le cinéma était fermé, de faire une copie illégale d’une pellicule et de la vendre à l’étranger« .

Depuis sa mise en ligne sur le P2P, ce qui est rare pour une copie de ce genre les pros du warez préférant commercialiser l’objet avant sa diffusion publique, Expendables 3 a déjà attiré plus d’un million d’internautes. Pour la Major, une perte financière non négligeable pour un film clé de l’été 2014. Une perte ou un moyen d’attirer des spectateurs de plus en plus frileux face aux mauvaises productions, et aux portes monnaies très loin d’être extensibles. A noter qu’une version traduite en Français a été diffusée quelques heures après la première version pirate. « Il se peut que les groupes acheteurs, qui détiennent certains trackers torrent, ne se soient pas mis d’accord et que la source a décidé de casser le marché » souligne un pro du warez.

Une fuite loin d’être exceptionnelle

L’année dernière, le film World War Z (avec Brad Pitt) avait connu le même sort. Tout comme Iron Man 3, Die hard 5, ou encore une copie pirate du DVD siglé Festival de Cannes, intouchables. En 2011, c’était un autre blockbuster à finir sur la toile 2.0 avant la toile d’une salle de cinéma, Captain America. Bref, la liste est longue, très longue.

Pendant ce temps…

De fausses copies du film phénomène « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? » (10 703 917 d’entrée au 15 juillet) sont diffusées par des escrocs qui jouent sur l’envie de certains internautes. L’idée est simple ! Proposer en téléchargement une version DVD et/ou BluRay du film de Philippe de Chauveron. Sauf que derrière cette fausse copie, un fichier en .rar (système de compression de fichier, ndrl) qui réclame un mot de passe. Sésame qui n’est accessible, expliquent les escrocs, qu’en passant par un système publicitaire exploitant le téléphone portable. Bilan, l’arnaque n’est rien d’autre qu’un moyen de récupérer de l’argent, sur le dos des téléchargeurs, à qui il est réclamé de nombreuses informations. L’argent est récupéré à partir de la facture des « pigeons ».

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. SubSynchro Reply

    C’est même disponible en VOST …

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.