Nous joindre par : 0756 ZATAZ 0
Les autorités

Les autorités Finlandaises ne savent pas comment stocker 2000 Bitcoins

Les autorités finlandaises tentent de trouver un moyen de stocker 2 000 bitcoins, confisqués en 2016, à la lecture de nouvelles directives du ministère des Finances du pays.

Selon l’agence de presse Bloomberg, citant les directives du Trésor public Finlandais, les autorités ne peuvent plus stocker les Bitcoins saisis. La justice locale, pour donner suite à une action policière en 2016, possède 2 000 bitcoins. Un joli butin de guerre, la valeur étant, au moment de l’écriture de cette brève d’environ 20 millions d’euros. Le document du Ministère des finances, cité par Bloomberg, indique que le gouvernement finlandais interdit aux autorités, dans ce cas, de considérer les actifs cryptomonnaie comme de l’argent. C’est plutôt un actif qui “ne peut, en règle générale, être utilisé ou accepté comme moyen de paiement ou comme investissement” stipule l’administration fiscale. Par suite d’une décision judiciaire contraignante sur la confiscation des 2 000 bitcoins, les biens saisis seront convertis en euros par l’État finlandais lors d’enchères publiques. Le Trésor considère que les échanges commerciaux en cryptomonnaie sont « indignes de confiance et opaques ».

Ventes aux enchères de cryptomonnaie

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que des bitcoins seront mis aux enchères. En juin 2014, je vous expliquais une vente de 29,656 bitcoins par les US Marshal, une police fédéral américaine. A l’époque, 12 928 290 d’euros. Quatre ans plus tard : 237 589 385 euros. Le même service fédéral a mis en vente, en janvier 2018, 3 813 bitcoins (30 547 893€) appartenant à un dealer américain. En Bulgarie, les autorités ont saisi 213.519 Bitcoins (1 710 609 925 euros). Une vente aux enchères qui doit permettre de remplir les caisses de l’état.

Pendant ce temps, au Venezuela, le Petro, la cryptomonnaie du pays qui est basée sur la valeur pétrolière du pays, annonce une promesse de 735 millions de dollars collectés, en 24 heures, via cette nouvelle monnaie numérique. 42 millions de petros seront vendus ce 20 mars via un Initial Coin Offering (ICO). A noter que l’Oncle Sam a vu cette nouveauté d’un très mauvais œil menaçant de représailles les investisseurs américains qui seraient tentés par le Petro. Le Venezuela veut en proposer 100 millions. 60 resteront dans les caisses du pays. Le Japon prépare son J-Coin pour les Jeux Olympique de 2020. Il sera calculé sur la valeur du Yen.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.