Nous joindre par : 0890 797 132*

21 mois de prison pour l’auteur du code malveillant Gozi

L’auteur du code malveillant Gozi, Deniss Calovskis, condamné à 21 mois de prison.

C’est la fin d’un parcours judiciaire long de quatre ans pour le letton Deniss Calovskis. L’homme a été condamné, mardi, à 21 mois de prison. Période qu’il a déjà purgé.

Deniss Calovskis est l’auteur présumé du virus Gozi. Un code malveillant qui a permis d’infiltrer plusieurs milliers d’ordinateurs de part le monde. En prison depuis 2012 à Rigga (Lettonie), la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) avait, en 2013, provisoirement interdit l’extradition aux États-Unis du pirate au motif qu’il n’était pas prouvé son implication dans la création et la diffusion de Gozi.

Le cheval de Troie Gozi, baptisé également Papras, visaient les clients de dizaines de banques de part le monde 2006. Une présence sur le web et dans les pcs infectés depuis 2006. Plus d’un million de machines infectées de part le monde en ont été découverts en 2013. Des infections détectées en Allemagne, en Pologne, en Grande-Bretagne, en France, en Italie, en Finlande et en Turquie. (WSJ)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Spécialiste des sujets cybercriminalité / cybersécurité. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ...). Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Ecole Européenne de Guerre Économique Versailles. Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC).

Laisser un commentaire

*