Nous joindre par : 0756 ZATAZ 0
collier connecté

Collier connecté pour chien, un auxiliaire pirate pour vos données ?

Alors que le CES 2018 de Las Vegas bat son plein, la grande messe du High Tech risque de regarder d’un nouvel œil un collier connecté proposé pour les animaux.

Le collier connecté (Encore un objet connecté indispensable !) de Medor est dangereux ! La société Wag Labs a exposé par inadvertance des pages Web affichant des informations sur ses clients. Dans les logs qui ont fuité : des adresses postales et des codes lockbox.

Le code lockbox ? Un moyen électronique d’ouvrir une porte pour l’ami à quatre pattes ! Bilan, cette fuite de données aurait pu permettre à des voleurs d’entrer dans les domiciles des clients et utilisateurs de ce collier connecté pour le toutou de la famille.

Les logs n’étaient pas protégés par un mot de passe et accessible via une simple recherche Google. On ne sait pas combien de temps les pages “fuiteuses” étaient accessibles. Elles ont été effacées la semaine dernière.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.