Des pirates attirent des internautes français dans un piège aux couleurs de l’extrême droite, de la santé et de la livraison de colis

Des pirates informatiques diffusent plusieurs pièges numériques aux couleurs d’un journal d’extrême droite, d’un livreur de colis et d’un site de prise de rendez-vous santé. Le lecteur clique sur les contenus proposés ? Le piège peut se refermer sur l’internaute.

Voilà qui est inquiétant sur l’image du français par le monde, du moins, le monde des pirates informatiques. Des escrocs du numérique viennent de diffuser une cyberattaque malheureusement redoutable. Pour atteindre leur but, les black hat ont diffusé une lettre aux couleurs d’un journal d’extrême droite. Le contenu du courriel : « Trump a gagné, mais Biden et la presse de gauche veulent lui voler sa victoire« , en passant par « Balayé par Trump, Biden magouille et joue la rue contre le peuple américain » ou encore « Produits non essentiels : cela me rappelle la liste de Schindler« . Le tout agrémenté d’images racoleuses.

Contenus raccoleurs. Les pirates jouent sur les propos d’un journal d’extrême droite complotiste.

Les pirates, en reprenant ce genre de contenus, se sont-ils posés la question sur leurs cibles ? A première vue, pour les cybercriminels, le français serait donc un raciste, amateur de fakes news.

En cliquant sur les liens des pseudos articles, mais aussi sur le lien demandant d’être désabonné de ce qui semble être une newsletter, l’internaute tombe dans le piège créé par les pirates.

Le piège : une alerte Microsoft, hurlant la présence d’un virus dans l’ordinateur du cliqueur. Derrière ce faux courriel, l’arnaque au service technique Microsoft.

Le navigateur se bloque et un numéro de téléphone apparait. Il faut l’appeler pour recevoir de l’aide. Si vous contactez ce numéro, l’interlocutrice agira de manière à vous convaincre à lui laisser un accès à votre ordinateur !

Des dizaines de pages sont utilisées dans cette arnaque au faux service technique Microsoft.

Vous avez reçu un colis

Le même groupe de pirate que ZATAZ suit, après s’être fait passer pour une société spécialisée dans les correspondances sécurisées ou différents sites de prises de rendez-vous santé tel que Doctolib, vient d’usurper deux nouvelles entreprises françaises : la boutique Boboco et DPD, spécialiste de la livraison de colis.

Une ingénieuse idée en cette période de confinement qui fait exploser les achats en ligne et les rendez-vous COVID 19.

Le courriel aux couleurs de Boboco/DPD vous informe de la livraison d’un colis. Pour renforcer l’arnaque, quand vous cliquez sur le lien proposez dans la missive pirate, vous arrivez effectivement sur le site DPD, avec de vraies informations sur la livraison d’un colis. L’action de votre souris aura aussi orchestré le lancement d’une seconde page, celle de la fausse alerte virale Microsoft.

Vérifier le lien avec le passage de votre souris, sans cliquer, sur le lien affiché.

Comment se protéger ?

Comme à chaque fois, ne cliquez pas sans réfléchir. Passez le curseur de votre souris sur l’url affiché dans le courriel.

Il vous suffit de regarder en bas de la page de votre outil de correspondance pour voir s’afficher la véritable adresse cachée. Pour le cas de DPD par exemple, alors que le courriel annonce un dpd.fr, le curseur de la souris affiche drlozen.vn.

Ce site, basé au Viêtnam, est la redirection malveillante. Cette adresse vous dirigera sur une vraie page liée à une livraison de colis datant de plusieurs mois (DPD garde en mémoire les vieilles livraisons orchestrées pour d’autres internautes, NDR) et vers la page piégée liée à l’alerte du faux service technique de Microsoft.

Vous avez cliqué ? Vous êtes tombé sur la page « alarme » ? Il vous suffira de refermer votre navigateur en appuyant sur les touches : Ctrl Alt Suppr

Les pirates diffusent de faux rendez-vous santé.

Cette fermeture de navigateur peut être plus compliqué sur un ordiphone (smartphone). D’autant que la page risque de rester dans la mémoire du navigateur du téléphone. Cela relancera le blocage imposée par la fausse page Microsoft qui s’affichera de nouveau.

Vous trouverez d’autres solutions gratuites pour vous sécuriser simplement et efficacement sur le site Cyber Victime.

Qui derrière cette nouvelle malveillance ? Difficile de le savoir tant les chemins empruntés par ses escrocs ne mènent pas « tous » à Rome.

Détails intéressants, l’un des sites employés par ses pirates vantait des cours dédiés à l(analyser des données via un guide baptisé « XL Business Tools« .

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.