Double effet pirate : le nom d’entreprises rançonnées diffusées

Depuis le mois de mai 2018, je vous parle de ces escrocs qui utilisent le double effet RGPD dans leur business. Une double menace à l’encontre des entreprises qu’ils ont piraté : payez si vous ne voulez pas que l’on diffuse vos informations ! Payez si vous ne souhaitez pas que nous révélions publiquement la fuite. Voici venir le petit frère de l’arnaque à l’encontre des entreprises piégées par un ransomware qui n’ont pas révélé l’attaque !

Le marketing pirate, je vous en parle très souvent avec mes recherches dans le black market, est digne de certaines importantes entreprises ayant pignon sur rue. Dernier cas en date, les cybercriminels ont trouvé une nouvelle façon de faire payer une rançon aux entreprises piratées.

Depuis le mois de mai 2018, je vous parle de ces escrocs qui utilisent le double effet RGPD dans leur business. Une double menace à l’encontre des entreprises qu’ils ont piraté : payez si vous ne voulez pas que l’on diffuse vos informations ! Payez si vous ne souhaitez pas que nous révélions publiquement la fuite. Voici venir le petit frère de l’arnaque à l’encontre des entreprises piégées par un ransomware qui n’ont pas révélé l’attaque !

« Article about crypto-ransomware from Maze Team »

Marketing pirate

Des pirates, caché derrière le ransomware Maze, menace aujourd’hui les entreprises infectées de diffuser leur nom si elles ne paient pas. Au moment de l’écriture de cet article, huit société sont affichées. « Les entreprises représentées ici ne souhaitent pas coopérer avec nous et tentent de cacher notre attaque réussie contre leurs ressources. Retrouvez leurs informations et documents ici. Suivez notre actualité » s’amusent les pirates.

« Represented here companies don’t wish to cooperate with us, and trying to hide our successful attack on their resources,” the site explains in broken English. “Wait for their databases and private papers here. Follow the news! »

Ce que l’on peut retenir de cette méthode. ZATAZ vous alertait de cette méthode depuis des mois. Que les attaques par rançonnage permettent bien de voler, en plus de chiffrer, les données des entreprises et particuliers piégés.

Parmi les victimes, Southwire, le plus grand fabricant de fils et câbles d’Amérique du Nord. Les pirates confirment que les données de l’entreprise avaient été volées et chiffrées. Ils exigent une rançon de … 850 bitcoins (plus de 6 millions d’Euros / $ CAD.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ » Entreprises Français et Canadienne visées par le ransomware Maze, ZATAZ rencontre les pirates

Laisser un commentaire

*