Nous joindre par : 0890 170 001*

La Hacking Team s’intéressait aussi aux Bitcoins

La société Italienne Hacking Team, dont les 400GO de données ont été piratées il y a quelques semaines, s’intéressait aussi aux Bitcoins et autres monnaies numériques en proposant une option ciblant le fichier wallet.dat.

La monnaie numérique Bitcoin, pour fonctionner, à besoin d’un document très important que l’on trouve dans les ordinateurs des utilisateurs. Ce fichier est baptisé wallet.dat. Ce document, dès sa création, sauvegarde plusieurs dizaines d’adresses Bitcoins (Keypool). Sa mission est aussi de permettre la récupération des Bitcoins lors d’une transaction. Pour en savoir plus, je vous conseille d’ailleurs le logiciel pywallet. Il permet de regarder dans les petits secrets de votre Wallet.dat. Bref, vous l’aurez compris, un fichier sensible qu’il ne faut pas diffuser.

La société Italienne Hacking Team, celle qui a été piratée en juin et dont 400Go de données ont été diffusées, s’intéressait à ce wallet.dat. Dans le cadre de la mise à niveau de son outil d’espionnage (version 9.2), une option « cryptocurrencies » dédiée aux BitCoins et à toutes les informations connexes des monnaies dématérialisées. Un module qui vise aussi litecoin, Feathercoin et Namecoin. Il faut dire aussi que s’intéresser aux transactions permet de connaitre l’historique des activités d’une cible.

Pendant ce temps…

Le pirate informatique caché derrière l’attaque de l’entreprise Italien Hacking team, spécialisé dans les solutions d’espionnage numérique, serait-il un ancien employé ? Le parquet de Milan entendu 6 anciens salariés de Hacking Team. Une source judiciaire anonyme a indiqué à Reuters que les six suspects avaient déjà été mis en examen dans une affaire distincte pour avoir révélé des secrets industriels de l’entreprise. Les responsables de Hacking Team ont alerté la police sur cette piste possible, après avoir annoncé qu’un gouvernement pouvait être derrière cette attaque. Pendant ce temps, on découvre dans les centaines de milliers de mails de hacking Team que des outils d’espionnage sont déjà prêts pour Windows 10 (mais, honnêtement, ils ne sont pas les seuls et rien d’étonnant, NDR). Plus « rigolo », cette réflexion avec Boeing pour infecter des ordinateurs à partir de drones !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Piratage de la Hacking Team expliqué - ZATAZ

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.