Nous joindre par : 0890 170 001*

Le ministère de la défense Saoudien piraté

Le site Internet de la défense militaire Saoudienne attaqué à coups de DDoS. Un piratage orchestré par de jeunes iraniens.

Le torchon brûle entre l’Iran et l’Arabie Saoudite après l’exécution de 47 personnes, dont l’ayatollah al-Nimr et plusieurs individus condamnés pour terrorisme. Dans la nuit de lundi à mardi, un groupe de jeunes pirates iraniens signant sous le pseudonyme des « Jeunes courageux contre les taboux religieux et sacrés » a lancé une attaque de type Déni Distribué de Service [Distributed Denial of Service], DDoS, à l’encontre du Ministère de la Défense d’Arabie Saoudite [www.moda.gov.sa].

Au moment de l’écriture de cette article, je constatais déjà plus de 3 heures de blocage. Dans son communiqué le groupe a déclaré qu’il souhaitait défendre les sanctuaires des ennemis et des tyrans dont les mains sont tachées du sang. (fars)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.