Nous joindre par : 0890 170 001*

Opération 3X : les deux admins de DeepDotWeb arrêtés

Le site DeepDotWeb, un blog dédié au black market fermé par le FBI. Deux administrateurs arrêtés. Ils gagnaient de l’argent via les partenariats qu’ils mettaient en place avec les boutiques malveillantes.

Dans le black market, quand un site tombe sous la main des autorités, imaginez une avalanche. Tout commence par un flocon de neige et se termine par une vague que rien ne va arrêter.

Il y a quelques jours, je vous racontais la fin d’une place de marché du nom de Wall Street Market. Cinq personnes arrêtées par les autorités Allemandes et Américaines. Des ramifications un peu partout dans le monde, dont les Pays Bas, la France, le Brésil et les Pays de l’Est.

Quelques jours plus tard, un autre site dédié au black market finissait sous la houlette des autorités, DeepDotWeb (DDW).

Un blog, des partenaires et des millions

Depuis 2013, DeepDotWeb était une source d’information très intéressante concernant le blackmarket. Il était possible d’y croiser des adresses de « boutiques« , des avis (passionnants pour l’OSINT) et autres articles sur ces magasins pas comme les autres.

Seulement, en plus de fournir des adresses vers des « shops« , DeepDotWeb mettait en place des partenariats avec les pirates. A chaque fois qu’un internaute cliquait, qu’il s’inscrivait et achetait, DDW touchait sa commission, entre 2 et 4%. Autant dire que les bitcoins coulaient à flot.

À noter que ce genre de partenariat est une pure merveille pour de l’OSINT. Je m’explique, l’internaute qui sélectionne le lien DDW, qu’il l’utilise sur une boutique du BBM peut être suivre à la trace. Du « partenaire » à la vente/achat.

Les traces laissées peuvent parler, beaucoup ! Comme par exemple l’un des deux administrateurs de DDW, un israélo-brésilien. Ce dernier a été cueilli à l’aéroport Charles-de-Gaulle. Extradition vers les USA. Souvenez-vous, un brésilien était aussi dans la ligne de mire de l’opération Wall Street Market. Souvenez-vous, les « services secrets » de la Poste américaine était déjà dans le coup.

Opération d’envergure qui n’est pas terminée

La police fédérale et le FBI, secondés par de nombreuses autorités internationales (dont la France), ont lancé lundi 6 mai des actions communes dans le cadre de la lutte contre la criminalité sur Internet et le Dark Web. La cible principale de l’opération était un citoyen israélien, résidant à Brasilia.

La police l’indique clairement comme le responsable de l’administration de DDW.

Dans des actes simultanés, à l’aéroport Charles de Gaule et au Brésil, des perquisitions étaient effectuées à son domicile au South Lake. 200 000 R$ en espèces (45000€) dans une imprimante, des tiroirs. Des crypto monnaies ont aussi été saisies.

Des dizaines de milliers de dollars étaient cachées… dans une imprimante !

L’enquête révèle que cet administrateur a perçu des frais de transaction de 15 000 clients. Clients qui avaient acquis drogue, faux papiers … après s’être inscrits sur AlphaBay Market (fermé), Agora Market (fermé), Abraxas Market, Dream Market (fermé) et Valhalla (fermé), Hansa (fermé), Wall Street (fermé) …

Quand je vous disais que loguer via du « referer » était un jeu d’enfant ! Toujours glauque, les autorités indiquent que cet administrateur, en octobre 2018, faisait face à des actes pédopornographies.

À cette occasion, la police fédérale brésilienne a saisi 1 million R $ en espèces (+220000€) sa résidence à Brasilia, ainsi que des ordinateurs portables et des smartphones.

Perquisition de la police brésilienne – DR

Justice américaine versus DeepDotWeb

Les propriétaires de DeepDotWeb (DDW) mis en accusation par un grand jury fédéral siégeant à Pittsburgh, en Pennsylvanie (USA).

Accusés de conspiration pour blanchiment d’argent. D’avoir reçu de l’argent pour des achats de fentanyl, d’héroïne et de autres produits de contrebande illégaux par des individus qui s’étaient donc inscrit via DDW.

Tal Prihar (aka Deepdot), 37 ans, citoyen israélien résidant au Brésil, et Michael Phan, 34 ans, citoyen israélien résidant en Israël, ont été inculpés le 24 avril 2019, dans un acte d’accusation d’un grand jury fédéral. Prihar arrêté le 6 mai 2019 à Paris. Phan arrêté en Israël le 6 mai. Le FBI a saisi DDW et de nombreux comptes bancaires.

Ce qui n’est pas très clair, la présence d’un 3ème homme de 35 ans, arrêté à Tel Aviv. « Les suspects (35 ans, Tel Aviv et 34 ans, d’Ashdod – Prihar) arrêtés et amenés pour interrogatoire à l’unité cyber du district de Tel Aviv. » dixit les autorités Israéliennes. Pas d’arrestation en Allemagne et Pays-Bas.

Plus de 8 millions de dollars

Certains comptes bancaires ouverts via des sociétés écrans. Par exemple, environ 23,6% de toutes les commandes sur AlphaBay étaient via à un parrainage DDW. 1/4 des commandes (sic!). Entre novembre 2014 et avril 2019, DDW a reçu environ 8 155 bitcoins. Valeur : 8 414 173 dollars US !

Les lecteurs de DDW et l’argent qu’ils ont rapporté au blog !

Du matériel (des serveurs) saisi en Allemagne par la BKa et aux Pays-Bas.

En raison des fluctuations du taux de change du bitcoin, la valeur du bitcoin au moment des retraits du portefeuille DDW bitcoin équivalait à environ 15 489 415 dollars.

En cherchant à dissimuler leurs activités illicites et à protéger leur entreprise criminelle et les produits illégaux qu’elles ont générés, les accusés ont créé de nombreuses sociétés écran à travers le monde : WwwCom Ltd., M & T Marketing, Imtech, OTSR Biztech et Tal Advanced Tech.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. tatayoyo Reply

    Salut, fidele de zataz, je suis venu raler pour l’espece de truc immonde sorti tout droits des années 90 :
    Le shmilblik qui tourne autour de mon curseur (on se croierai sur le site d’Homer S. Aka Mr. X)

    Je pourrai probablement le virer de ma vue, mais j’aimerai vous aider à gardez votre statut de media sérieux.

    AH … j’ai failli oublier : MERCI pour toutes ces années d’articles !!!

  2. Shadow Reply

    les sites du dakeweb [.onion] enferme et il se mette en faillite plus en plus !! a force il vont fais comme dans le film casino (avec de niro) les fédéraux saisie et arrêtes les plus grand géant du casino mafia et sa tomber comme des domino! 😛

  3. Shadow Reply

    les sites du dakeweb [.onion] ferme de plus en plus comme des dominos
    les fédéraux on trouve la failli … qualqu’un dans leur entourage on allumé la mèche……

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.