Nous joindre par : 0890 797 132*
anonymous Brazil

Operation Olympic Games : Anonymous veut manifester pendant les JO de Rios 2016

Le collectif Anonymous lance une opération d’envergure, baptisée Operation Olympic Games, à l’encontre des Jeux Olympiques de Rio 2016. Les hacktivistes veulent dénoncer les images diffusées dans les medias.

Les Anonymous sont en colères, et ils ont l’intention de le montrer. Comme en 2014, lors de la coupe du monde de football, le collectif d’hacktivistes (internautes utilisant Internet pour manifester comme le feraient des individus dans les rues, NDR) vient de lancer un appel à des actions numériques à l’encontre des Jeux Olympiques de Rio 2016. Des cyber manifestations baptisées : Operation Olympic Games. “Les médias vendent des illusions” souligne le collectif. Ils reprochent à la presse de ne pas parler des manifestations qui envahissent la banlieue de la Ville, des Favelas rasés pour y mettre des bâtiments olympiques à peine terminés (ou pas terminés du tout), que beaucoup de touristes sont attirés par le pays pour sa drogue et sa prostitution (France Télévision a diffusé plusieurs sujets sur la dramatique situation économique et sociale du pays ; TF1 a montré des policiers arrêter des spectateurs en train de manifester dans les gradins des JO, NDR).

Ce faux bonheur cache le sang versé dans les faubourgs de la ville, principalement dans les bidonvilles grâce à d’innombrables descentes de la police et de l’armée sous le prétexte d’une guerre de menteur. La pauvreté se répand dans toute la ville, forçant des familles entières à quitter leurs maisons et leurs quartiers traditionnels en raison des prix élevés de loyer et/ou des déménagements effectués par une ville corrompue.” Plusieurs cibles locales ont été attaquées comme les fédérations sportives brésiliennes de boxe, handball, athlétisme (Triathlon et Pentathlon moderne), ainsi que plusieurs sous domaines de Ministères gestaorecursos.cpb.org.br, portalgeo.rio.rj.gov.br. Les bases de données ont copiées et diffusées !

A noter que selon mes informations, de sources locales, les skimmers, outils de piratage de cartes bancaires, pullulent sur Rio depuis plusieurs jours. Les autorités n’ont toujours pas communiqué sur ce sujet afin d’alerter les touristes et délégations olympiques sur place.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Spécialiste des sujets cybercriminalité / cybersécurité. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ...). Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Ecole Européenne de Guerre Économique Versailles. Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC).

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.