Nous joindre par : 0890 170 001*

Opérations numériques pour sauver Ali Mohammed al-Nimr

Des internautes, sous la signature d’Anonymous, lancent une vaste opération Internet pour tenter de sauver de la mort un jeune saoudien, Ali Mohammed al-Nimr.

Anonymous arabie

L’Internet de l’Arabie Saoudite subit, depuis le 22 septembre, une vague d’attaques informatiques ayant pour mission de manifester contre la mise à mort d’une jeune saoudien, Ali Mohammed al-Nimr. Il est reproché au jeune homme d’être un opposant politique au régime. Il aurait été torturé pour avouer des actions contre le royaume Saoudien. « Il est venu à notre attention que le gouvernement de l’Arabie saoudite a condamné à exécuter un garçon de 17 ans, indique un document signé Anonymous, [il est condamné] pour ses actions anti-gouvernementales.« 

En réponse, des Anonymous ont lancé une série d’attaques informatiques allant de DDoS, des blocages de serveurs qui ont perturbé un temps saudi.gov.sa et saudiembassy.net. Anonymous a d’ailleurs diffusé une liste de « cibles » pour cette manifestation 2.0.

D’autres « manifs » ont pris la forme de piratages informatiques comme celui ayant visé le Ministère de l’Information (saudinf.com – avec des données volées et diffusées) ou encore mcs.gov.sa, le Ministère Civil et le Ministère de l’Information (bases de données ont été diffusées).

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.