OSINT et guerre de l’information

La guerre en Ukraine impose des contrôles plus rigoureux sur les entreprises, les contacts que nous pouvons avoir aujourd’hui. Tous les Russes ne sont pas de dangereux assassins, comme tous les Ukrainiens ne sont pas des pirates informatiques sans foi, ni loi. Mais il y en a, dans les deux camps. Les règles de l’Otan, de l’Europe et Américaines font de manière à sanctionner l’action militaire du gouvernement de Vladimir Poutine. Dans ses sanctions, des entreprises hors sol Russe peuvent être impactées, plus ou moins directement. Voici 6 outils qui doivent vous permettre, dans un OSINT, de repérer des entreprises illicites, dangereuses ou totalement fantômes. Il n’existe aucun logiciel miracle ; aucune méthode meilleure qu’une autre. La seule efficacité de votre OSINT tiendra sur 13 éléments qui vous sont propres : votre cerveau, vos dix doigts et vos yeux !

. OpenCorporates – recherche d’entités juridiques

Cette immense base de données de plus de 205 millions de fiches entreprises permet de vérifiez les entités juridiques. Cela permet de vérifier l’existence, la provenance, etc. d’une entreprise. Il est parfois possible de rassembler suffisamment de preuves uniquement à l’aide de cette base de données pour prouver des collaborations douteuses et/ou interdites.

. 52wmb – recherche de factures de douane

Avec l’aide de ce service chinois, vous pouvez analyser toutes les requêtes liées au calcul des importations et des exportations. Qui commerce avec qui, marchandises fournis, provenance des marchandises. A noter que les achats d’armes sont également indiqués dans les factures de douane. De plus, 52wmb est indispensable dans l’analyse commerciale de niche. Le service aide à créer le profil détaillé d’une société commerciale.

. WhatsMyName – recherche par surnom

Vous avez un pseudonyme, une identité et vous souhaitez connaître sa présence sur les réseaux sociaux. Whats My Name vous aidera à remonter les comptes. Parfait pour traquer contrefacteurs, usurpateurs, etc. En règle générale, il est possible rapidement de regrouper plusieurs surnoms qu’une personne utilise dans les messageries ou sur divers sites. Il est aussi possible de trouver les messageries personnelles. En général, il est utile de rechercher les variations des surnoms. Par exemple : Damien Bancal → DamienBancal → dbancal → db92829 → 92829 → etc. [ Bien entendu, ceci est pour l’exemple, je n’utilise pas ces éléments 😉 ]

. Law360 – recherche de personnes morales

Une ressource avec des informations publiques concernant des enregistrements de poursuites judiciaires. A partir des affaires judiciaires vous pouvez obtenir beaucoup d’informations sur les activités des entreprises. Les résultats de Law360 complètent celles du site OpenCorporates. Ce service recherche également les actifs offshore lors de la recherche d’une société ou d’une personne.

. PropertyShark – recherche de biens immobiliers aux États-Unis

Ce site est une mine d’or concernant les informations les plus complètes sur les biens immobiliers aux États-Unis. Cette base de données publique propose les prêts immobiliers, les parcelles individuelles, les obligations de remboursement, les droits « aériens », acquis pour un développement futur ou, à l’inverse, leur gel.

. SanctionsExplorer – vérifier les sanctions contre les entreprises et les personnalités publiques

Vous êtes contactés par une entreprise ; vous devez rechercher des informations sur une entité qui vous contacte pour les affaires ; Sanctions Explorer permet de vous informer sur les sanctions juridiques impactant votre nouveau contact. Il est souvent possible de trouver des déclarations supplémentaires avec des accusations et des décisions de structures judiciaires.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.