Nous joindre par : 0890 170 001*

Pénétrations malveillantes pour de populaires sites pornographiques

Depuis plusieurs semaines, une centaine d’importants sites pour adultes, tels que xHmaster et Redtube, ont été visés par une attaque informatique. Le pirate infiltrait les ordinateurs des visiteurs via de fausses publicités.

Vous êtes adeptes, comme plusieurs centaines de millions d’internautes, des sites xHamster, RedTube, PornHub, DrTuber, Nuvid, Eroprofile, IcePorn et Xbabe ? Votre ordinateur et/ou tablette/smartphone ont peut-être été infectés par un code malveillant.

Comme je vous l’expliquais en mai 2015, un pirate informatique visait les gros portails Internet dédiés aux adultes via des publicités piégées. Des sites pornographiques attirant des millions de personnes par jour. Xhmaster était l’une des premières cibles du malveillant.

Quelques mois plus tard, la société MalwareBytes a détecté une attaque visant les cites pornographiques cités plus haut dans cet article. Des centaines de sites porno, utilisant la même régie publicitaire, ont mis en danger des millions d’appareils, et les données de leurs visiteurs. L’attaque aurait débuté en novembre. Les annonces pirates vantaient de faux antivirus, des mises à jours malveillantes ou encore ce fameux messages de la Police (ou Interpol, ou du FBI, …) indiquant que l’internaute avait été contrôlé en train de regarder une vidéo pédophile et qu’il devait payer une amende. Ces fausses alertes ont été diffusées via la régie pub AdExpansion.

Une attaque similaire avait touché Yahoo!, en 2015. Le site du journal Forbes a connu le même type d’attaque début janvier 2016.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Site pour adultes piraté : clients Naughty America à poil ! - ZATAZ

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.