Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Pirate informatique chinois prêt à être extradé pour les USA

Un pirate informatique chinois, emprisonné au Canada, sous le coup d’une extradition vers les États-Unis.

fbi most wanted

Su Bin, pirate informatique chinois ? Il utilisait aussi les identités de « Stephen Su », « Stephen Subin » et « Steven Subin ». L’homme est un ingénieur en aéronautique. Arrivé au Canada en 2014, le scientifique sera arrêté en juin de la même année pour piratage et pour le vol de documents sensibles.

Pirate informatique chinois ?

L’homme de 51 ans s’était jeté sur des informations liées à des matériels aéronautiques à destination de la défense américaine. Les entreprises visées, basées aux USA, travaillaient sur des avions « sensibles ». Le pirate chinois va réussir à piéger des comptes mails d’ingénieurs aéronautiques américains au profit de deux officiers de l’armée chinoise. Un piratage qui va permettre le vol de documents techniques sur le F35 de Lockheed Martin, le chasseur F22 Raptor ou l’énorme Boeing C17. Au mois d’août 2014, un grand jury fédéral avait inculpé « mister » Bin pour cinq délits, dont le piratage et le vol de données.

Le Département américain de la Justice (DoJ) a demandé l’extradition de Bin pour être jugé par l’Oncle Sam. Les deux militaires chinois courent toujours. La presse locale ne sait pas si ces derniers ont agi pour le compte de Pékin ou pour s’enrichir.

Les dossiers volés avaient été envoyées entre 2009 et 2012. Des informations stockées et accessibles ensuite sans. Une période difficile pour Lockheed Martin. Au mois de mai 2011, le fabricant de matériel militaire découvrait que des pirates s’étaient invités dans certains de ses serveurs.

De son côté le FBI propose toujours des centaines de milliers de dollars pour mettre la main sur des militaires Chinois accusés de piratage informatique à l’encontre d’entreprises américaines. Dans la liste Sun Kaikiang et son collègue Huang Zhenyu membre de la People’s Liberation Army (PLA), l’armée chinoise.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » Nous ne sommes pas des pirates !

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.