Nous joindre par : 0890 170 001*

Nous ne sommes pas des pirates chinois !

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei a nié vendredi 22 janvier l’implication de deux soldats chinois dans une affaire de piratage ayant visé l’armée américaine.

Comme je vous l’expliquais le 21 janvier 2016, la justice Canadienne et Américaine se sont mises d’accord pour extrader un ressortissant Chinois accusé de piratage informatique. Su Bin, le pirate en question, est un ingénieur en aéronautique Chinois. Arrivé au Canada en 2014, le scientifique a été arrêté en juin de la même année pour piratage et le vol de documents sensibles appartenant à des entreprises américaines liées à l’armée de l’Oncle Sam. Deux soldats de l’armée Chinoises sont aussi montrés du doigt et recherché par le FBI.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lei Hong, a déclaré lors d’une conférence de presse que les accusations contre ces soldats chinois étaient infondées et reflétaient des motifs inavoués. « Le gouvernement chinois et les forces armées ne sont impliqués dans quelque forme de piratage de réseaux que ce soit et s’y opposent« , a expliqué le porte-parole. Comme je vous le montrais sur le site du FBI, plusieurs officiers militaires chinois sont considérés comme étant « co-conspirateurs » dans des complots visant à voler des secrets militaires américains. Su Bin est impliqué dans l’une de ces affaires.

M. Hong a appelé la partie canadienne à respecter l’accord consulaire concerné entre la Chine et le Canada afin d’assurer les droits légitimes de M. Su. « Le gouvernement chinois accorde depuis toujours une grande attention à la sauvegarde des droits et intérêts légitimes des ressortissants chinois à l’étranger« , a-t-il noté, ajoutant que la Chine continuerait à suivre l’évolution de cette affaire. (avec Xinhua)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.