Un faux site Brave diffuse un navigateur piégé

Les internautes souhaitant télécharger le navigateur Brave ont pu être piégés par un faux site qui utilisait le domaine bravė.com.

Il y a trois ans, ZATAZ vous révélait comment des pirates informatiques avaient enregistré des noms de domaine se rapprochant de marques connues comme Disney Land Paris, la marque de sport Adidas ou encore de la compagnie aérienne Air France.

Les malveillants avaient exploités des alphabets offrant des typographie permettant d’usurper les adresses web officielles.

Une nouvelle fraude de « typo » piégée a été découverte, la semaine dernière. Elle concernait le navigateur Brave. Une publicité malveillante a insité les internautes à télécharger ce navigateur.

Sauf que derrière l’adresse web, et le pseudo navigateur, un piège. Le site Web malveillant se trouvait à l’adresse bravė.com.

Le « e » était écrit avec une lettre lituanienne majuscule au lieu de l’alphabet latin habituel (e). Le e avec un point en haut (ė). Le navigateur proposé n’était rien d’autre un logiciel malveillant. Efficace et radical.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.