Un proche d’Obama menacé par des pirates informatiques

Le patron de la société Invenergy, une société multinationale américaine de développement et d’exploitation de centrales électriques, dans les mains de pirates informatiques.

Les pirates du groupe REVil Sodinokibi ne sont pas connus pour faire des menaces en l’air. Ils sont particulièrement violent dés qu’il s’agit d’extorquer de l’argent. Madonna, Lady Gaga et de nombreuses entreprises piégées de par le monde pourraient en parler.

Des utilisateurs de l’outil malveillant Sodinokibi, ce ransomware est en location (RaaS) viennent d’annoncer le piratage du géant de l’énergie US, Invenergy. 4 To de données auraient été volées. Cette entreprise est experte dans les installations de production d’énergie éolienne, solaire, de gaz naturel et de stockage d’énergie.

« Elle est l’un des six plus grands propriétaires de centrales éoliennes aux États-Unis et la plus grande société privée de production d’énergie renouvelable d’Amérique du Nord. » annonce Sodinokibi. Bref, les pirates connaissent parfaitement leur cible.

Menace de diffusion d’infos privées et intimes !

« Nous avons obtenu des informations très personnelles et épicées de l’ordinateur de Michaels Polsky si vous comprenez de quoi nous parlons 😉 » s’amuse les pirates. Polsky étant le patron de l’entreprise.

Dans les milliers de documents volés, Sodinokibi parle aussi de « Projets, contrats, accords de confidentialité, remboursements d’impôts, numéros de sécurité sociale, passeports, etc.« .

Des menaces à peine voilées concernant des photos intimes ou encore de courriels avec des oligarques Russes !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.