Le FBI met Slilpp en slip

Le portail basé dans le darkweb Slilpp, un important revendeur de comptes de connexion piratés, stoppé par le FBI. Le préjudice, sur 9 ans, serait de plus de 200 millions de dollars.

Décidément, le FBI est en verve ces derniers temps. A croire que les arrestations des semaines passées ont permis de mettre la main sur plusieurs chaînes d’utilisateurs malveillants, de tirer les ficelles et faire tomber les têtes malveillantes. Dernier cas en date, la fin du portail pirate Slilpp.

Slilpp était une place de marché pour les informations d’identification de compte en ligne prétendument volées, offrant plus de 80 millions d’informations d’identification volées pour plus de 1 400 prestataires de services dans le monde.

Le ministère de la Justice US a annoncé ce 10 juin une opération multinationale impliquant des actions aux États-Unis, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Roumanie pour perturber et supprimer l’infrastructure Slilpp.

9 ans de malveillance

Depuis 2012, Slilpp vendait des identifiants de connexion volés, y compris des noms d’utilisateur et des mots de passe pour des comptes bancaires, des comptes de paiement en ligne, des comptes de téléphonie mobile, des comptes de détaillants et d’autres comptes en ligne.

Slilpp permettait de vendre et acheter des identifiants de connexion volés en fournissant le forum et le mécanisme de paiement pour de telles transactions ; Les acheteurs de Slilpp ont ensuite utilisé ces identifiants de connexion pour effectuer des transactions non autorisées (telles que des virements électroniques) à partir des comptes associés.

Cette « boutique » se cachait dans le darkweb sous l’adresse slilppnyhik6febe.onion

Plus de 200 millions perdus

À ce jour, plus d’une douzaine de personnes ont été inculpées ou arrêtées par les forces de l’ordre américaines en lien avec le marché Slilpp. Au moment de la perturbation, les identifiants de connexion volés de plus de 1 400 fournisseurs de comptes étaient disponibles à la vente sur le marché Slilpp.

Sur la base des rapports de victimes existants detenus par le DoJ, et ils sont limités, les identifiants de connexion volés vendus sur Slilpp ont été utilisés pour causer plus de 200 millions de dollars de pertes aux États-Unis. L’impact total de Slilpp n’est pas encore connu.

Slilpp est le troisième marché pirate de ce type à être supprimé par le DoJ après xDedic (janvier 2019) et DEER.IO (janvier 2021). ZATAZ en connait plus d’une centaine, dont une quinzaine de francophones [exemple ci-dessous] !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.