Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Anonymous n’a jamais déjoué une attaque de Daesh en Italie

Fin décembre, un message signé Anonymous annonçait que le groupe avait réussi à déjouer un acte de terrorisme en Italie. L’arrestation de l’auteur de la vidéo Anonymous explique que le message était faux !

Anonymous - photo DB ©

Le 25 décembre dernier, un compte Twitter Anonymous annonçait que le groupe avait réussi le blocage d’un attentat sur le sol italien. Ni une, ni deux, sans aucune vérification, la presse s’est jetée sur l’annonce. D’autant plus qu’elle se faisait l’écho d’un commentaire d’un politique américain indiquant qu’Anonymous avait aussi permis de retrouver 1 million de dollars via un wallet Bitcoins. Affirmation qui depuis a été démontée. Le groupe US ayant expliqué n’avoir eu en main qu’une suspicion d’un compte bitcoin pouvant, peut-être, avoir été utilisé par de présumés aides du groupe de terroristes. Bref, du vent. L’affaire italienne que je vais vous conter vient malheureusement continuer cette manne de désinformations autour d’Anonymous.

Anonyous italien hoax

Anonymous X annonçait être le porte-parole de l’opération Paris. Une opération que j’ai dénoncée car étant totalement contre-productive pour contrer la propagande nauséabonde de la secte de Daesh. Anonyme X se nomme en fait, Mark Mirabello, un DJ de 29 ans, originaire d’Italie. Il avait annoncé, en décembre 2015, qu’Anonymous avait réussi à bloquer un attentat, à Florence. Le jeune homme vient d’être arrêté par la police locale et le « centre for the protection of critical infrastructure » (CNCAIPIC). Il a avoué que l’information lui avait été confiée par un autre participant, sur IRC. Il a repris les dires qu’il a diffusé ensuite sous la signature Anonymous.

Le 19 janvier, les « amis du petit déjeuner » italiens ont investi le domicile et le studio de Mirabello. Le musicien a confirmé être l’auteur de la vidéo et du message Anonymous « Quand ils écrivent quelque chose et qu’ils disent [il parle d’Anonymous, NDR] – nous avons attaqué – on doit faire confiance -. Ils ont perdu ma confiance. Ils semblent justes être un tas d’incapables unis pour des opérations qu’ils ne savent pas continuer« .

L’habitant de la Vallée d’Aoste termine en indiquant ne pas être à l’initiative de cette invention d’attaque contre Florence « Je ne suis qu’un pion qui a été déplacé à l’intérieur d’Anonymous » explique-t-il à la Republica.

Je vous ai fait part, il y a quelques semaines, de la manipulation de plusieurs jeunes participants souhaitant « attaquer » des sites de propagandistes du KKK ou encore d’ISIL. Des attaques au nom d’Anonymous. De jeunes gens équipés de comptes « offerts » dans des boutiques de DDoS. Les généreux donateurs ne voulaient qu’une chose, faire la promotion de leurs services. L’un d’eux, l’auteur de la boutique Megalodon HTTP. Ce dernier a été arrêté, la semaine dernière, en Norvège.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » Quand Daesh nous fait croire qu’il maîtrise le chiffrement

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.