Nous joindre par : 0890 170 001*

Cher Anonymous, tu es Charlie, alors réfléchis

Depuis quelques heures, des vidéos diffusées par des internautes se regroupant sous le nom du collectif d’Anonymous, annoncent se lancer en guerre contre les sites Internet djihadistes. Voilà pourquoi l’#OPCharliehebdo n’est pas une bonne idée.

Des internautes regroupés sous le nom d’Anonymous ont annoncé, ce 7 janvier, lancer une lutte numérique à l’encontre des djihadistes 2.0. Une opération baptisée #OpCharlieHebdo. « La liberté d’expression et d’opinion est une chose non négociable, s’attaquer à elle, c’est s’attaquer à la démocratie. » explique le communiqué de presse Anonymous à la suite du massacre et du meurtre de journalistes, policiers et civils.

Si l’idée semble intéressante, si l’envie d’aider est à saluer, bloquer, fermer et pirater des sites pro djihadistes, pro Al Qaïda au Yemen, pro Jund al-Khilafa (soldats du califat), AQMI, Daech n’est pas [Je pense, ndr] la solution.

Cher ami(e)s, nous sommes tous Charlie et je vous invite à penser aux infiltrations de sites en cours qui permettent de lire, récupérer les logs, ficher, cartographier les agissants, les organisateurs, les visiteurs.

piratage 8 janvier 2015

En face des Anonymous, des pirates, souvent jeunes, ont modifié des sites français dans la nuit du 8 janvier pour passer leurs idées !

Fermer les comptes Facebook, Twitter ? (qui s’ouvrent aussi vite qu’ils se ferment, surtout pour les recruteurs, NDR). Voyez comment l’Armée Électronique Syrienne (SEA) a pu en ouvrir des centaines. Ne laissez pas vos traces dans ces espaces, cela perturbe les infiltrations en cours. N’incitez pas les administrateurs à renforcer leur sécurité.

Depuis quelques semaines, certains de ces sites utilisent le chiffrement à la suite d’attaque informatique mal préparée. Si vous trouvez des failles sur des sites de Mairie, d’administration, d’entreprises, remontez les. Cela évitera les piratage, cette nuit, de plusieurs dizaines de sites Français (Centre Hospitalier, Mairies, …) par d’autres mômes, voulant diffuser une propagande qu’ils ne maitrisent pas, qu’ils ne comprennent pas. Sans parler des « idiots du village » qui veulent surfer sur vos idées (cf.: le faux site contre à rebours !).

 Que faire ?

Médiatiser, lancer un communiqué de presse pour avertir d’une action est tout, sauf productif. C’est un peu avertir les forums, les DarkNet djihadistes qui, pour certains déjà, ont rajouté des couches de sécurité d’accès. Vous souhaitez être productif et efficace ? Communiquez vos informations aux autorités qui savent quoi en faire. Vous n’avez pas envie de « collaborer » avec les gendarmes, la police, la justice [cf.: le DDoS à l’encontre du Ministère de la Défense, NDR] passez par notre protocole d’alerte. « Les assassins sont toujours en fuite. Écœures, choqués, nous ne pouvons tomber à terre. Il est de notre devoir de réagir. » indiquez-vous, et je suis tout à fait d’accord.

J’ai eu l’énorme privilège d’avoir certains de mes articles, dans le Canard Enchainé, illustrés par Cabu. Pour sa mémoire, pour la mémoire de ceux qui ont été assassinés, réfléchissez à votre envie d’action. Bien entendu, ceci n’est que mon avis.

Nous sommes Charlie.

Nous n’oublierons pas.

Nous ne pardonnerons pas.

Unissons-nous!

Mise à jour 11h45 : Anonymous nous fait préciser qu’il n’est pas prévu de DDoS et que les données collectées seront proposées aux autorités compétentes. La vidéo ne serait pas celle d’Anonymous. Bref, joli merdier !

Mise à jour 12h20 : Plusieurs sites (dont un restaurant parisien Halal, NDR) n’ayant rien à voir avec le terrorisme, la propagande djihadiste, … ont été piratés avec le logo de l’opération. Les organisateurs ont mis en place des règles que certains ont du mal à suivre ! Anonymous a rapidement dénoncé ce barbouillage.

erreur de cible

 Mise à jour 15h13 : Capture haineDes pirates anti #opcharliehebdo ont fait passer un message aux participants de l’action souhaitée par Anonymous. Voir notre capture ci-dessous.

Mise à jour 15h49 : N’oubliez pas qu’il existe aussi un site étatique dédié Internet Signalement Gouv.

Mise à jour 15h55 : L’Université Paris Sud piratée par le groupe AnonGhost, groupe de plusieurs pirates Musulmans.

anonghost

16h20 : Plusieurs autres sous domaines universitaires et de sociétés françaises ont été impactés par les attaques des AnonGhost.

16h44 : Le site de l’avocat et homme politique Français Patrick Devedjan a été piraté, ainsi que le Mémorial de Caen ou encore le Palais des Papes (Avignon) par les « anti » #opcharliehebdo AnoGhost et Fallaga Team.

palais

16h58 : Des piratages de sites ont été reportés à la rédaction de zataz. Certains ont été effectués par des extrémistes autres que religieux, dont des membres de l’extrême droite.

17h39 : Un sous-domaine de l’université d’Aix Marseille (*.univ-amu.fr) modifié avec un message non destructif « hacked by moroccan hassan / fb/kamal siraj / mkd group team je ne suis pas charlie // je ne suis pas terroriste // je suis musulman« .

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » Le groupe AnonGhost lance une opération contre la France

  2. John Reply

    C’est bien le problème avec les mouvements décentralisés où tout le monde peut rejoindre et se procurer un outil de « Dos » facilement. C’est surtout les plus jeunes que cela touche, qui pensent faire quelque chose de bien.

    Il faudrait vraiment mettre en place une sensibilisation techno (dans nos écoles par exemple) sur le monde de l’Internet chez les plus jeunes.

    De plus, il faudrait que l’état se dote de vrais protocoles en terme de sécurité informatique. La France est encore bien trop en retard.

  3. Pingback: ZATAZ Magazine » Quand les jeunes musulmans manifestent sur les sites Français

  4. Pingback: ZATAZ Magazine » Cyberattaque contre le web Français

Laisser un commentaire

*