Nous joindre par : 0890 170 001*
loi antiterrorisme

Cyber Caliphate, de simples pirates russes ?

Souvenez-vous, je vous en parlais déjà à l’époque du piratage de TV5 Monde. Le groupe de pirates informatiques Cyber Caliphate (Califat), qui se dit être le bras armé numérique de Daesh, n’est rien d’autres que quelques jeunes adultes en mal de reconnaissance. Les services de renseignements Allemands semblent abonder dans mon sens. Cyber Califat n’est rien d’autre que quelques petits pirates Russes.

Un rapport des renseignements allemands allègue que le soi-disant groupe de pirates informatiques « Cyber Caliphate » (Califat), la branche « pirate » de la secte d’extrémiste de Daesh / ISIS, ne serait rien d’autres que quelques internautes Russes. De jeunes adultes qui s’amuseraient à pirater sous la bannière des assassins d’ISIS. Je vais être honnête, j’ai connu plus doué comme pirates informatiques. Le Cyber Califat n’étant capable que de taper dans des blogs non mis à jour, lancer quelques phishing ou exploiter des « dorks » Google qu’ils ne maitrisent pas.

Cyber Caliphate est apparu au début de l’année 2014, il est censé fonctionner comme l’aile numérique des fous de « l’État islamique » d’Irak et de la Syrie (ISIS). Depuis sa création, le Cyber Califat a revendiqué la responsabilité du piratage d’un certain nombre d’agences gouvernementales européennes et des médias privés : BBC, TV5 Monde

Le Cyber Califat s’est aussi vanté d’être derrière les attaques de serveurs du Bureau Fédéral d’Investigation des États-Unis (Le FBI), le ministère de la Défense, et le site du l’US Central Command du Pentagone. Un certains nombres d’erreurs, comme ne pas savoir écrire « Islamic » dans des images de propagandes diffusées montrent l’amateurisme des usurpateurs.

Le « chef » de cette bande présumée, un britannique de 21 ans, Junaid Hussain. Ce dernier est mort, après avoir été tué par un drone militaire, à Raqqa, au mois d’août 2015. Le « pirate » aurait cliqué sur un mail piégé qui a fourni sa position géographique aux militaires américains.

Bref, depuis des mois, les autorités américaines veulent convaincre la presse que le Cyber Califat est de méchants et dangereux barbus. Comme je peux vous le dire depuis le début, des piratins agissant surtout, selon mes informations, des pays de l’Est. Un rapport des renseignements Allemand semble me suivre sur cette idée. Le document fait valoir que le Cyber Califat n’est pas associé à l’État islamique, mais plutôt un groupe créé par des Russes.

Selon la magazine allemand Der Spiegel, la rédaction a eu accès à ce rapport classifié, les autorités locales suggèrent que le Cyber califat est en fait un projet du groupe de pirates russes APT28 (également connu sous le nom Gage Storm), un célèbre collectif de pirates russe aux liens présumés avec les services de renseignements Russes. En 2015, la France indiquait déjà la présence d’APT28 dans l’affaire de TV5 Monde.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. khalil Reply

    السلام عليكم أنا طفل تونسي أنا أبلغ في العمر 17 سنة و أنا أدرس في الثانية ثنوي تكنولوجيا الإعلامية أنا أحب الإعلامية كثير و أنا أريد المدافعة على الحرية و أنا أحب بلادي كثيراا أرجوا منكم أن تتقبلوني كعضوا معكم لدافاع عن مصلحة الإنسانية و لكم أمان الله و شكرا :’)

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.