Cyberattaque à l’encontre du métro de Vancouver, TransLink

TransLink est une société Canadienne qui exploite le métro, autobus et train de banlieue de la ville de Vancouver. Une cyberattaque fait dérailler des centaines de fichiers volés par les pirates que les pirates indiquent avoir vendu !

Après une cyberattaque à l’encontre des transports en commun de la ville de Montréal, la STM (pour un coût de plus de 2 millions de dollars) c’est au tour de l’exploitant du métro, bus et train de banlieue de Vancouver de finir dans les mains de pirates informatiques.

Sur le site de TransLink, on apprend que ses services informatiques ont été perturbés durant le mois de décembre 2020. Des services revenus à la normale le 18 décembre 2020.

Seulement, c’est oublier qu’un pirate informatique, une fois qu’il a réussi à s’infiltrer, laisse rarement tranquilles les fichiers croisés. Il les copie pour les exploiter : contacter les partenaires, clients ; les revendre et faire chanter la société rançonnée.

Les pirates cachés derrière cette cyberattaque viennent de diffuser des preuves de leur passage.

ZATAZ a pu repérer cette diffusion signée par le groupe d’opérateurs de ransomware Egregor. « Si vous êtes un client qui a refusé de conclure un contrat, a pu lire ZATAZ, cela ne signifie pas que nous vous avons oublié, cela signifie seulement que vos informations ont été vendues !« .

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.