Le monde du jeux vidéo dans la tourmente des ransomwares

Depuis le 2 novembre 2020, l’éditeur de jeux vidéo japonais Capcom se retrouve impacté par un ransomware. C’est la 4ème entreprise du secteur du jeux vidéo à se faire pirater en quelques jours !

Lundi 2 novembre 2020, alerte rouge pour l’éditeur de jeux vidéo japonais Capcom. Un ransomware vient de bloquer certains réseaux du groupe Capcom.

Plusieurs systèmes, y compris les serveurs de messagerie et de fichiers ne répondent plus. La société a confirmé que cela était dû « à un accès non autorisé effectué par un tiers et qu’elle avait interrompu certaines opérations de ses réseaux internes à compter du 2 novembre« .

ZATAZ a retrouvé les pirates, il s’agit du groupe Ragnar. « Nous confirmons que cette attaque a été couronnée de succès, souligne ces terroristes du numérique. Avant que les serveurs ne soient chiffrés, nous avons téléchargé un volume important de données sensibles, environ 1 To. Les données volées comprennent : les informations personnelles des clients et des employés, des informations commerciales, de nombreux fichiers confidentiels et des accords de non-divulgation.« 

La menace du groupe Rargnar.

Vague de cyber attaque dans le monde du jeux vidéo

Les pirates ont fixé un ultimatum à l’entreprise japonaise. Cette dernière doit payer leur silence avant le mardi 10 novembre. Ensuite, les données volées seront diffusées.

Après UBI et Cyptek, c’est un troisième gros éditeur de jeux vidéo à être impacté par ce type de cyber attaque. Et ce n’est, à première vue, pas terminé ! ZATAZ peut révéler que la société française Innelec, un géant de la distribution vidéo ludique (jeux vidéo, accessoires gaming, produits dérivés sous licences, …) a été piégé par les blackhats du groupe Doppel.

Les pirates ont diffusés quelques informations volées avant le lancement de leur ransomware.

Des données internes ont été diffusées. Les pirates s’apprêteraient à rendre public contrats et documents exfiltrés. Pour le moment, ZATAZ a pu constater des fichiers datant de 2004 et 2005.

Les pirates de Doppel ont fait chanter 95 sociétés (au 09 novembre) ; Ragnar, 13.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.