0899379170 code service 92829 *

La NSA peut de nouveau écouter les portables

En 2013, un tribunal américain condamnait les écoutes de la NSA et la collecte des données qui en découlait. Une cours fédérale casse le jugement et vient de rendre son droit d’espionnage aux grandes oreilles de l’Oncle Sam.

Une cour d’appel fédérale vient de remettre sous le tapis la vie privée des Américains, et du reste du monde. La cours a renvoyé la décision de 2013 prise par le tribunal de première instance qui condamnait l’espionnage des smartphones par l’Agence Nationale de Sécurité, la NSA. Bilan, depuis 2013, la National Security Agency n’avait plus le droit, légalement, de collecter des informations. L’interdiction a été levée. Une bonne nouvelle pour la NSA.

En 2013, le juge de district américain Richard Leon décidait que la collecte de données de la NSA était illicite, qualifiant de “orwellien” cet espionnage. Cette décision a été un coup dur pour le programme de surveillance de la NSA.

Deux ans plus tard, la NSA peut recommencer, et légalement garder sa collecte des données en vertu de l’article 215 du Patriot Act. La cours d’appel a expliqué que l’avocat Larry Klayman, le fondateur de Freedom Watch, n’a pas prouvé que ses propres enregistrements téléphoniques avaient été recueillis par la NSA. Manque de preuves, jugement cassé.

Avoir la preuve que la NSA collecte ses propres informations est aussi simple que de marcher sur la lune, sans oxygène !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Spécialiste des sujets cybercriminalité / cybersécurité. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ...). Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Ecole Européenne de Guerre Économique Versailles. Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC).

Articles connexes

Laisser un commentaire

*