L’espion des téléphones Cellebrite espionné

Les hacktivistes de DDoSecrets mettent la main sur des milliers de données appartenant à la société Cellebrite, spécialiste de l’espionnage de téléphone portable.

La société Cellebrite est un spécialiste de l’investigation dans les smartphones. Leurs petites mallettes fait sensation sur les salons cyber. Elle permet de fouiner dans les téléphones portables, permettant ainsi aux autorités autorisées de passer outre des sécurités normalement infranchissable.

Pour la seconde fois, la société vient de se faire pirater. Le groupe DDoSecrets, des lanceurs d’alerte numérique anonymes, ont mis la main sur 4 To d’informations internes et sensibles. Ils ont mis en ligne l’alerte, à destination des chercheurs et journalistes, fin juillet 2022.

3,6 To de données backend de Cellebrite Mobilogy, anciennement la division Mobile Lifecycle de Cellebrite. Le logiciel Mobilogy peut être utilisé pour le diagnostic des appareils, le transfert de contenu, la sauvegarde et les restaurations. Notamment, Cellebrite Mobilogy partage le code avec Cellebrite Universal Forensics Extraction Device ou Cellebrite UFED, utilisé par les forces de l’ordre.

Un second répertoire proposé par Distributed Denial of Secrets contient 430 GB de fichiers de sauvegarde pour Team Foundation Server de Cellebrite, un environnement de collaboration qui a depuis été remplacé par le serveur Azure DevOps.

DDoSecrets a reçu ces informations d’une source anonyme.

Un groupe parallèle d’hacktivistes, connu sous le nom de Distributed Email of Secrets (il signe aussi DDoSecrets), a diffusé en juin 2022, plus de 30 000 mails extraits de l’Ambassade de l’Équateur, à  Moscou (53,3 Go) ou encore les courriels de compagnies minière du Guatemala, du Brésil ou encore de la Colombie.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.