Nous joindre par : 0890 170 001*

Viser les actions boursières de Google pour lutter contre le piratage de films

Les majors hollywoodiennes ont tenté une expérience qui laisse perplexe. Utiliser les medias, dont le prestigieux Wall Street Journal, pour faire baisser le cours boursier de Google afin de le punir de son laxisme présumé face aux pirates de films.

justice google majors

Nous savions déjà, après le piratage de Sony Pictures, que les majors manipulaient les politiques pour les besoins de leurs finances (Argent aurait été versé par le Mexique pour le prochain James Bond ; lobbying auprès des élus américains, …). Aujourd’hui, nous apprenons que des majors tels que la Twenty-First Century Fox, NBC Universal et Viacom ont tenté d’utiliser la presse américaine afin de manipuler le cours des actions boursières de Google. Comment ? En jouant avec le nerf de la guerre qui est l’argent. Les majors ont statué que Google réfléchirait à deux fois avant de laisser des accès possibles, via son moteur de recherche, à des téléchargements de films piratés.

Les majors avaient fomenté la création d’une ONG pour se cacher des actions de lobbying de cette dernière. Le Wall Street Journal, ainsi que l’émission TV Today Show sont cités dans un document de la justice américaine qui regroupent des mails entre avocats des majors et un procureur américain. (HW)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*