Nous joindre par : 0890 170 001*
acheter des explosifs

Recherche grenade, dynamite et détonateur sans fil

Le FBI vient de mettre la main sur un quinquagénaire qui souhaitait acheter des explosifs dans le black market.

Acheter des explosifs comme des petits pains au chocolat ? Le FBI s’invite dans le black market, tout comme les autorités Françaises, par exemple les cyber gendarmes, il est possible aux autorités de s’infiltrer dans les réseaux les plus sombres du dark web. Le FBI peut, à la différence de la France, initier des petits trafics pour mettre la main sur ce qu’ils pensent être des criminels.

Un homme de 50 ans, basé à Houston, vient d’en faire les frais. Il faut dire aussi que la petite annonce passée par le bonhomme a eu de quoi attirer l’œil des agents de la police fédérale américaine.

Le 21 août 2016, Cary Lee Ogborn demandait sur Alpha Bay, une plaque tournante des produits illicites [et donc largement infiltrée par toutes les polices de la planète, NDR], si des vendeurs pouvaient lui mettre à disposition de la dynamite, des grenades et des détonateurs sans fil. Quelques jours plus tard, l’homme était arrêté.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*