0899379170 code service 92829 *
BREAKING NEWS

Réparer iPhone : Apple confirme bloquer les réparation étrangères à ses services

Error 53 – Vous souhaitez faire réparer votre iPhone. Apple vient d’indiquer bloquer ses téléphones si l’iPhone a été réparé par une boutique non autorisée. [Mise à jour : Apple a supprimé cette possibilité]

Réparer son iPhone ? Par mesure de sécurité, Apple bloque les iPhone réparés par une boutique non autorisée. Bilan, si vous passez par un réparateur d’iPhone, iPad un peu exotique, la grosse pomme vous prend pour une grosse poire et bloquera votre précieux que vous avez eu l’outrecuidance de faire réparer par un « gars » qui ne vous a pas pressé comme un citron. Pour la défense d’Apple, pas mal de boutique malveillante « réparent » des téléphones volés et Apple a trouvé ce moyen de protéger ses clients qui ont fait réparer le bouton Home, avec son capteur biométrique. Sauf que bloquer l’appareil est aussi une prise d’otage pour ceux qui n’ont pas des centaines d’euros à verser à un revendeur/réparateur agréé. Appel aurait pu alerter ses clients, avant !

Le journal The Guardian indique que  l’appareil ne permet plus d’appeler, surfer, envoyer des SMS et les fichiers sauvegardés deviennent inaccessibles. Le plus terrible est que cette Error 53 fait disparaitre à jamais les informations du propriétaire du téléphone. Selon The Guardian, des milliers de propriétaires ont déjà été les victimes de cette décision monopolistique destructive. Une manière pour Apple de faire gonfler ses ventes qui baissent ?

Le nouvel iOS d’Apple contrôle si le capteur Touch ID est original. Ce n’est pas le cas, « bye bye » le téléphone. A noter que des erreurs ont touchées des utilisateurs légitimes… qui n’avaient pas  fait réparer leur téléphone.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ - Journaliste - Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l'Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, ...). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmart) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l'Université de Valenciennes ; pour l'Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Articles connexes

  1. Oncleben31 Reply

    Je trouve votre article un peu rapide et bien racoleur.
    Même si l’intention d’Apple est clairement critiquable, seul le remplacement du bouton Home avec son capteur biométrique est concerné.
    Ca limite l’impact de cette erreur et permettra toujours à de nombreux possesseurs d’iPhone de faire réparer leur téléphone où bon leur semblent.
    Il faudra faire attention lors du remplacement de l’écran que le bouton d’origine est bien réinstallé.

    J’en veux à Apple de changer les règles en cours de route, laissant des clients dans une situation très délicate alors qu’ils n’ont enfreint aucune règle, même si les arguments de sécurité sur un composant biométrique me semble acceptables.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,

      3 lecteurs de zataz touchés, dont 2… passés par des boutiques certifiées.
      S’informer, c’est se sécuriser. Aujourd’hui le bouton Home, et demain : Écran, batterie, zone géographique ?

      Cordialement

  2. grunge Reply

    Oncleben31 je ne travaille pas dans le commerce mais si c’était le cas je souhaiterais que tous les conna…consommateurs soient comme vous 🙂

  3. Max Reply

    Je comprends le point de vue de Oncleben31. Apple a souvent fait ça vis à vis de ses clauses d’utilisation de leur appareils quels qu’ils soient, mais je trouve que son commentaire est un peu cinglant, les informations qu’on lit ici ont été vérifiée et surtout recoupées avec d’autres sites qui ont relayés l’information eux aussi.

    Mais pour ma part, je trouve que je suis bien avec mon iPhone 4S. J’ai pas ce fameux capteur et j’ai pas toutes les fioritures qui ont été ajoutée par Apple sur leur derniers iPhone.

  4. Antoine B Reply

    Bonjour,

    Le composant biométrique du bouton « Home » contient la puce cryptographique sécurisée qui associe le condensat de l’empreinte digitale et des clefs secrètes de chiffrement qui servent à déverrouiller les données du téléphone qui est depuis les modèles 6 entièrement chiffré.

    Remplacer ce composant spécialisé par un autre de manière libre permettrait à n’importe qui d’accéder aux données chiffrées de n’importe quel iPhone 6 et donc supprimerait de fait tout l’intérêt du chiffrement intégral.

    Apple garantit le transfert sécurisé des clefs (ce qu’ils appellent « l’association ») entre un ancien bouton biométrique et un nouveau.

    C’est une tâche que l’on ne peut, en termes de sécurité, confier à n’importe quelle petite boutique de quartier qui ne vérifiera en rien la légitimité du possesseur.

    En tant que spécialiste de la sécurité, cette contrainte est évidente et nécessaire.

  5. Oupsman Reply

    Un peu trolleur l’article ,on est habitué à mieux ici.

    Ce n’est pas le bouton Home qui est concerné, mais le pourtour dudit bouton, le capteur TouchID.

    On parle ici de la sécurité des données de paiement (Apple Pay), qui est potentiellement compromise quand on remplace ce capteur par un autre , vu que les empreintes y sont stockées, et non dans la mémoire du téléphone …

    En clair : en payant des gens peut être très soigneux, mais ne connaissant pas le fonctionnement d’un appareil, vous prenez des risques avec.

    Là, si Apple ne bloque pas le téléphone, n’importe qui remplace le capteur TouchID par un autre déjà programmé et déverrouille le téléphone.

    Vous faites dépanner votre chaudière à gaz par un électricien vous ?

  6. personne Reply

    @@@J’en veux à Apple de changer les règles en cours de route, laissant des clients dans une situation très délicate alors qu’ils n’ont enfreint aucune règle, même si les arguments de sécurité sur un composant biométrique me semble [email protected]@@ donc tu deviens propriétaire d’un iphone et faut que tu respectes des règles d’utilisations,le summum de la débilité a son état le plus pure…

Laisser un commentaire

*