Nous joindre par : 0890 170 001*
Booba

Arnaque au trading aux couleurs du rappeur Booba

D’un côté nous avons le rappeur Français Booba. De l’autre, un site web dédié au trading. Les deux promettent de gagner des millions ! Décortiquons l’arnaque.

Depuis quelques heures sont apparues sur Facebook des publicités vantant les mérites économiques du rappeur Français Booba. L’un de ces publicités, validée par Facebook, explique que « De nombreuses revues économiques valident l’investissement surréaliste de Booba ». Je me suis donc penché sur ce cas.

On connait l’homme d’affaire derrière le rappeur (Producteur, marque de vêtement, …). Je découvre via cette publicité qu’il serait aussi millionnaire grâce à un logiciel de trading online.

Publicité Booba trading

La publicité diffusée sur Facebook en juin 2019

Je décide donc de cliquer sur le message « sponsorisé ». Une annonce proposée par le magazine Vuvaxo. Blog totalement inconnu, mais pourquoi pas. Il en existe des millions de ce genre traitant d’alimentation, de people …

Je me retrouve donc dans l’article. Il n’est pas signé. Le contenu propose de découvrir la réussite du rappeur.

On y croise des liens vers d’autres « papiers » de presse, tweet, Instagram et vidéo.

Le premier lien, il renforce les dires de l’article, exprime que « D’après le magazine Forbes, sa fortune proviendrait principalement d’investissement boursier très rentable basé sur l’intelligence artificielle (lire l’article) et qui lui a permis de se hisser en tête des rappeurs les mieux payés. De quoi se mettre à l’abri pour envisager l’arrêt définitif de sa carrière ? ». Le lien en question dirige vers le magazine économique américain Forbes. Fichtre, Forbes parle de Booba et de sa passion pour le trading.

Je clique sur ce « lire l’article« .

Booba trading : 1er Hic !

Me voici sur Forbes-France.com. Comme l’indique Vuvaxo, Forbes-France.com affiche que « Grâce à des logiciels de trading basée sur l’intelligence artificielle, il [Booba] a empoché le jackpot et gagné 30 millions d’euros supplémentaires.« Mais… Forbes-France.com n’est pas le site officiel du journal économique US.

L’adresse officielle est Forbes.fr. En recherchant sur le vrai support économique américain, aucun article sur Booba.

Forbes-France.com a repris un extrait d’un reportage dédié à des footballeurs Français diffusé sur Forbes.fr et a rajouté sa partie « Booba ». Le vrai site Forbes.fr a été créé en 2014 (MARKMONITOR Inc.). Son clone malveillant date de juillet 2018. Enregistré chez Offshore Hosting Solutions Ltd (Seychelles).

faux article

A gauche, faux article ! A droite, la version originale !

L’identité du journaliste affichée dans Forbes-france.com, Samir Hamladji, existe. Il s’agit d’un vrai journaliste. Un ancien de chez Forbes.fr. Il m’a confirmé l’usurpation « Oui en effet cet article est un faux grossier!« . Il subit cette usurpation, comme Booba, depuis des mois ! Booba n’a quand à lui pas répondu à ma demande.

Ce même article usurpateur se retrouve dans les blogs du nom d’Actu People (.com et .net). Blogs hébergés sur la même île que Forbes-France.com. Ces deux-là vantaient, en 2018, Dax Profits.

Booba trading : second hic !

Retour dans les colonnes de Vuvaxo. L’auteur du faux l’article explique avoir enquêté et analysé les 5 000 posts de Booba.

Un tweet prouverait son business avec un logiciel de trading. Seulement, une fois de plus, manipulation.

J’ai d’abord regardé dans la recherche avancée de Twitter. Booba n’a jamais twitté « Nouveau game #easymoney #intelligenceartificiel #WelathMatrix« . Les escrocs, oui!

faux Tweets

Les faux Tweets !

La campagne de ce 19 juin 2019 est signée Wealth Matrix. Celle de 2018 (la seconde fausse capture twitter) se diffusait sous le nom de Dax Profits.

Booba trading : troisième Hic !

Toujours dans Vuvaxo, une capture Snapchat cette fois. « Et c’est après avoir retrouvé un ancien snap du Duc que nous avons eu la certitude qu’il utilise bien ladite plateforme de ce véritable génie. » enchérie l’arnaqueur.

Une fois encore, je retrouve une capture écran … mais avec une autre société dans l’écran du DUC, Dax Profts. « On reconnait facilement le logiciel sur son écran d’ordinateur » rajoute l’escroc. L’image originale a été diffusée sur Facebook.

Une image de Booba détournée

A chaque escroquerie, les voleurs changent l’image de l’écran.

En utilisant l’outil Jeffrey’s Image Metadata Viewer on découvre que l’image ne date ni de 2018, ni de 2019 comme l’affirme Vuvaxo mais de juillet 2014 avec des modifications en 2016, 2017 et 2018. 2017 étant la date d’origine de la photo originale que j’ai retrouvé sur Facebook.

L’année 2014 voulant très certainement dire que le créateur de la fausse image a exploité un vieux masque Photoshop collé sur l’image originale.

forensic

L’un de mes outils de forensic.

En passant par un outil d’analyse d’image, mon outil de Forensic démontre le montage « grossier » des deux faux Snapchat.

Quatrième Hic !

Dernier problème, le site de trading lui-même. Sans parler des failles présentes, je me contenterai des commentaires des « membres » affichaient. Des personnes qui auraient « gagné » de l’argent grâce à l’application de Wealth Matrix. Des « winners » du nom d’Andreas K, Darcy W. ou encore Declan A.

Andreas explique « Je n’ai jamais été vraiment bon à l’école. Toujours en train de se promener, de jouer à des jeux vidéo […] je l’ai essayé un dimanche soir (il parle du logiciel de trading). J’ai déjà payé ma dette. »

En cherchant quelques secondes, Internet m’explique qu’Andreas se nomme MD de chez Gold Coin, ou encore Ulukbek Murodov, chauffeur AvtoVita. Avec un peu de chance, il s’agit vraiment de Marcus Webb, un architecte Berlinois.

Darcy W., un retraité qui affiche « maintenant ma fille m’a rejoint pour gagner de l’argent« . Darcy a déjà été repéré dans une autre arnaque aux couleurs de « Thing ma bob« .

Ici aussi, usurpation d’une image tirée d’une plaquette publicitaire d’une agence immobilière US ou encore de dentistes Californien et du New Jersey ! Une photo particulièrement présente dans des pages Facebook fraîchement crées sentant bon les futurs « trolls » et pros du « black seo ».

Finissons avec Declan A. Il vantait un produit pour les cheveux en 2018 sous le nom de Kuba; se nommait Joshua Seger sur un site dédié aux cours d’informatique; ou encore capable de parler du trouble du spectre alcoolique fœtal pour vendre des crédits pour les Canadiens handicapés.

Avis clients

Avis de clients inventés !

Hic, hic, hic … hourra !

Comme vous l’aurez compris, cette publicité, les articles et le site proposant ce logiciel de trading ne sont que des faux. Mission des escrocs, vous attirer dans une chaîne financière qui détournera votre argent. La technique est identique à la version téléphonique employée par Traders Home.

Dans le cas de Wealth Matrix, l’utilisation et l’usurpation de l’image d’un rappeur affiche clairement la cible : jeunes, de banlieue, rêvant de se faire de l’argent sans trop se fatiguer.

Un peu comme ces casinos sur le réseau dédié aux jeux vidéo Twitch. Des tripots basés à Chypre, Malte… que des streamers mettent en avant en jouant des milliers d’euros… et proposant des affiliations vers les casinos en question. Nous reviendrons sur ce sujet dans quelques jours.

 

Bref, ne vous faîtes pas appâter par une promesse de gains rapide. L’AMF, l’Autorité des marchés financiers indiquait dans le Figaro qu’entre 2009 et 2012, 13.000 victimes avaient été recensées en France. Des pigeons et 175 millions d’euros envolés. Des victimes référencées car ayant déposée plainte. Challenge parle de 4 milliards volés.

Aujourd’hui, quel est le chiffre … de ceux qui ne diront jamais rien par honte d’avoir été piégé ?

En attendant les escrocs continuent leur business sur le dos des internautes et de Booba !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Jean Reply

    Merci pour la désintox, mais s’est triste que cette arnaque soit encore diffusée par Facebook à ce jour…

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.