0899379170 code service 92829 *
exif

Tracer les dealers 2.0 grâce aux photos et EXIF qu’ils diffusent

Des chercheurs américains diffusent une carte reprenant les coordonnées GPS et EXIF de photos diffusées par des dealers dans le black market.

Exif or not EXIF, telle est la photo ! Le black market, pourtant cela fait plus de 10 ans que je l’étudie, ne cesse de m’étonner. Comme je peux vous le montrer depuis des années, les « commerçants » et « acheteurs » évoluant dans le black market, qu’il soit francophone ou international, passent leur temps à tenter d’être anonyme. Anonyme, tout en souhaitant communiquer sur leurs produits : drogue, base de données piratées, arme… Des chercheurs américains ont analysé des photos diffusées dans le dark web. Originalité, beaucoup de ces photographies ne sont pas nettoyées d’informations sensibles, comme les coordonnées GPS ou encore les datas E.X.I.F [L’Exchangeable image file format].

Bilan, Paul Lisker and Michael Rose se sont amusés à afficher les coordonnées GPS tirées de certaines photographies, 126 773 exactement diffusées par 229 adeptes du dark net, retrouvées dans le blackmarket. Un peu plus de 200 photos, pour trois « cibles », concernent des Français basés, toujours selon les coordonnées GPS retrouvées dans les images, dans les régions de Bordeaux, Poitiers et Besançon.

Les EXIF, des données qui peuvent permettre bien des choses ! Je vous en parlais déjà en 2002 et en 2012. Dans ce dernier cas, je vous racontait l’étonnante idée de trois employés d’un restaurant « Burger King » maltraitant des aliments vendus aux clients. Ils avaient diffusé une photo qu’ils n’avaient pas su anonymiser. La photo, diffusée dans un forum, montraient les employés (Ils ne le sont plus, NDR) piétiner les aliments qu’ils commercialisaient ensuite aux clients. En moins d’une heure, les diffuseurs du clicher étaient retrouvés. Le lendemain, ils étaient virés du restaurant.

Cela concerne aussi l’utilisateur lambda

Si pour traquer les malveillants du web, lire les EXIF est très intéressant, il est bon de rappeler aux amateurs de photos, et amateurs de réseaux sociaux, que leur vie privée peut-être aussi mise à mal via les EXIF. DataSecurityBreach.fr rappelle qu’il existe des logiciels, gratuits et payants, permettant d’effacer les contenus EXIF des photos. Parmi eux, Image MetaData Stripper V1 pour PC et MAC ou encore Exif Viewer Module Firefox et Amara.

Enfin, ZATAZ.COM peut aussi citer Exif Viever Online ou Exfi Data.

Data from lisker.silk.co
Au sujet de l'auteur

Damien Bancal – Fondateur de ZATAZ – Journaliste – Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel « Amstar & CPC ». Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, …). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont « Pirates & hackers sur Internet » (Ed. Desmart) ; « Hacker, le 5ème pouvoir » (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l’Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l’Université de Valenciennes ; pour l’Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Articles connexes

  1. Billy_boy Reply

    Dans les gratuiciels français utiles intégrant la gestion des données EXIF et IPTC, il y a aussi l’excellent X’n’View.

Laisser un commentaire

*