Hydra fermé, Hydra à vendre !

Il n’y a pas de petite économie dans le monde des pirates. Après la fermeture par les autorités du blackmarket Hydra, un pirate vend la base de données de cette cyber boutique malveillante !

Je vous expliquais, il y a peu, comment les autorités allemandes avaient fermé le blackmarket Hydra. Cette galerie marchande numérique de la malveillance permettait, à plusieurs millions d’inscrits, d’acheter de la drogue, des faux papiers et autres produits illicites.

Les administrateurs n’ont pas été arrêtés. Les serveurs ont été saisis.

Quelques jours aprés cette action, un pirate informatique propose à la vente ce qu’il annonce être la base de données des vendeurs d’Hydra ! Pour 6 000 dollars US, ZATAZ a pu constater que ce cyber commerçant offrait les adresses électroniques, les numéros de téléphone (sic!) et les informations sur les clients de chaque vendeur. Bref, une mine d’or !

Crédible ? Le monde des pirates informatiques est noyé par les surprises rarement sympathiques. L’avenir nous dira très rapidement si cette fuite est crédible. Le pirate vendeur est connu et reconnu par ses pairs pour des ventes passées.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.