Le blackmarket Hydra fermé par la police

Le forum pirate Hydra, un espace numérique russophone spécialisé dans la vente de produits illicites fermé par les autorités Allemandes.

On pouvait y croiser des pirates Russes, Ukrainiens, Biélorusses. 17 millions d’inscrits et 19 000 vendeurs de drogue, de faux papiers, de données piratés. Il y a encore deux mois, tout ce petit monde travaillait ensemble dans l’espace Hydra, un blackmarket installé dans le darkweb. Il était accessible via le réseau TOR.

Depuis le 24 février 2022, l’ambiance n’y était plus à la fête. Les amis du 23 février étaient devenus des ennemis, le lendemain. Depuis quelques heures, on peut même dire que l’ambiance y est totalement morte, et pour cause. Les autorités Allemandes ont mis fin au blackmarket Hydra.

Les serveurs ont été saisis, ainsi que 453 bitcoins. Une jolie somme qui, au cours du jour de l’écriture de ce post, avoisine les 18 268 501€.

Les vendeurs d’Hydra utilisaient le principe de la boite aux lettres mortes pour livrer la drogue. Une technique exploitée par les services secrets russes, mais pas que, dans les années 60. Le colis était mis en accès libre, mais caché, dans un lieu public. Pas de rencontre entre le vendeur et les acheteurs souvent séparés par des centaines de kilomètres.

La police Allemande, à la suite de renseignements, va tomber sur un hébergeur pas vraiment regardant sur ses locataires, dont Hydra. Aujourd’hui, les différentes adresses TOR Hydra ne répondent plus.

Les autorités ont placé un message « Busted » en lieu et place d’Hydra.

Pour le moment, pas d’arrestation. Il faut dire aussi qu’aller chercher des pirates russes, ukrainiens et biélorusses en ce moment n’est pas chose facile. Et cela pour le plus grand plaisir de ces pirates qui étaient encore amis, il y a deux mois !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.