Nous joindre par : 0899274448*

Loi Renseignement : Anonymous attaque le Canada

Il n’y a pas qu’en France ou le législateur décide d’une loi renforcée en faveur du renseignement. Au Canada aussi ! Sauf que chez les cousins du Grand Nord, les Anonymous ont manifesté de manière plus violente.

Un groupe d’hacktivistes, qui a signé Anonymous ses actions, a mené une attaque contre le gouvernement canadien, mercredi. Cette contre-manifestation a visé de multiples sites Web du gouvernement, dont Canada.ca et les sites Internet du ministère des Affaires étrangères, des transports, ou encore de la Justice.

Des blocages DDoS pour protester contre la nouvelle loi controversée liée à la sécurité et au renforcement du renseignement. Ce projet de loi, baptisé C-51 (ou Loi antiterroriste), a élargit le mandat des services de renseignement canadiens (SCRS), tout comme en France, depuis cette fin juin 2015.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » Piratage des services secrets canadiens par Anonymous ?

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.