Ransomware : les attaques contre la France en forte progression

Mais pourquoi donc la France rentre dans le top des pays les plus impactés par les ransomwares ? Une nouvelle importante victime après Orange, MMA, CPM en moins de 72 heures avec le spécialiste de la réservation de voyages on-line, MisterFly.

Rien ne va plus dans dans la cyber Française ? Mon inquiétude est dans le nombre impressionnant d’importantes sociétés hexagonales à finir dans les mains de pirates informatiques. Et nous en connaissons très certainement qu’une infime partie de la réalité.

Pourtant l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information est loin d’être avare en conseils très utiles, de fiches techniques, d’avertissements ; La Gendarmerie Nationale, comme la Police Nationale, via leurs équipes dédiées à l’intelligence économique, tentent de faire passer le message dédié à la sécurité informatique. Sans parler de la cellule dédiée aux attaques de ransomware, à Paris, qui doit s’arracher les cheveux tant les cas se multiplient !

Mais force est de constater que beaucoup trop de décideurs et d’employés sont totalement sourds aux alertes [Heureusement, il y a aussi beaucoup de professionnels].

Je m’avancerai même à dire que certains ont un niveau de bêtise qui frôle l’irraisonnable et met en danger, en plus de leur société, employeur, emploi, toute la chaîne de l’entreprise, collègues, partenaires, familles …

Additionnez ces cas aux sociétés qui ont été infiltrées, pillées avant un ransomware ? Et nous voilà avec une sacré « chienlit« .

Les pirates ont changé deux fois la date de diffusion… et fait une erreur durant quelques minutes permettant d’accéder aux liens de téléchargement  (mais sans le mot de passe). – Source : zataz.com

Dernier cas en date, aprés Orange, CPM, MMA, le spécialiste de la réservation de voyages on-line misterfly.com.

Les pirates du groupe NetWalker viennent d’annoncer la prise d’otage de plusieurs centaines de dossiers, de milliers de fichiers. Les pirates annoncent diffuser les données dans les 8 jours à partir du dimanche 19 juillet ! A noter que NetWalker annonçait trois jours avant diffusion des données volées, dimanche matin. Dimanche soir, la durée avait été agrémentée de 4 jours supplémentaires !

Les voyous ont été très prolixes sur les données volées. Des dossiers affichant une dizaine de banques, des « remboursements », bilan avec les voyagistes, les hôtels, des dossiers baptisés « clients » … Les pirates affichent un commentaire qui semble démontrer qu’ils savent pertinemment chez qui ils ont tapé : « Après avoir co-dirigé Look Voyages puis Go Voyages pendant deux décennies, les 2 boss les plus cools du voyage, ont décidé de remonter leur start-up, pour créer MisterFly.« 

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ » Chantage numérique: Le groupe MAZE dépasse les 300 victimes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.