120 prisons impactées par un ransowmare

Une cyber attaque de type ransomware perturbe le gestionnaire de 120 prisons privées et centre de détentions pour immigrants illégaux.

Aux USA, les prisons sont gérées, dans de nombreux Etats, par des sociétés privées. En Floride, Geo Group se charge de 120 prisons privées, mais aussi des centre de détentions pour les immigrants illégaux en Afrique du Sud, au Royaume-Unis, en Australie et sur le sol américain.

Le groupe Geo a subi une attaque de ransomware le 19 août 2020. Les pirates ont chiffré avec leur outil malveillant les données personnelles des employés et des détenus. Trois centres ont été directement impactés : l’établissement pour jeunes de Marienville (Pennsylvanie), un centre de correction et de réadaptation de South Bay en Floride et d’un établissement Californien.

L’entreprise va attendre quatre mois pour révéler l’affaire via un formulaire étatique obligatoire.

Les pirates, avant le chiffrement, ont pu consulter des données de santé personnelles et confidentielles, y compris le nom, la date de naissance, l’adresse, le numéro de permis de conduire, le numéro de sécurité sociale, le numéro d’identification d’employé, les données de traitement médical et d’autres informations similaires.

L’histoire ne dit pas si Geo Group a payé les pirates, et leur silence !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.