Nous joindre par : 0756ZATAZ0

En souvenir d’Aaron Swartz, un hacktiviste s’attaque au MIT

Plusieurs sous-domaines et blogs hébergés par le Massachusetts Institute of Technology piratés en souvenir d’Aaron Swartz.

Le 11 janvier 2013, Aaron Swartz se suicidait par pendaison. Un acte tragique. Le jeune informaticien n’avait pas résisté à la pression de son procès (fédéral, NDR) qui risquait de lui couter 30 ans de prison ferme. Sa famille avait alors lancé un site Internet hommage en indiquant que le MIT avait refusé de soutenir Aaron Swartz. « Les décisions prises par le bureau du procureur du Massachusetts et le MIT ont contribué à sa mort. » affichaient alors les parents.

Deux ans plus tard, le souvenir est encore fort. Un hacktiviste a voulu rappeler au Massachusetts Institute of Technology son manque de soutien. Plusieurs sites (sous-domaines du MIT.EDU, NDR] ont été piratés. Le cyber manifestant, baptisé Ulzr1z, a affiché un mot en souvenir de Swartz sur chaque espace. Depuis ces derniers ont été corrigés, ou fermés.

MIT hack

Une cyber manifestation réussi en prenant la main sur l’espace de gestion de media.mit.edu. La veille de son attaque à l’encontre du MIT, le pirate s’était attaqué à la Turkmenistan Bank et à un sous-domaine des Nations Unies (sustainabledevelopment.un.org). Une injection SQL qui lui a permis de mettre la main sur des bases de données comprenant identités, mails et ce qui semble être des mots de passe chiffrés. Pour la banque, le chiffrement du mot de passe n’a pas résisté, affichant un « précieux » de trois lettres (sic!).

Depuis 2013, plusieurs sites Internet, dont des espaces du MIT ont été piratés en souvenir d’Aaron Swartz.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.