Darkweb : un Nantais arrêté par les gendarmes

Les cyber limiers de la Gendarmerie Nationale mettent fin aux agissements d’un dealer 2.0. L’homme de 29 ans était déjà connu pour des escroquerie sur Internet.

Tout a débuté à la suite d’un signalement par la cellule Cyber douane de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED). Les gabelous 2.0 ont repéré un trafic de drogue qui finit sur le bureau du parquet de Nantes. Nous sommes alors en février 2022. Un homme de 29 ans, connu pour des escroqueries sur le Web, il sera condamné à ce sujet en 2020, vient de finir dans les bras de la Gendarmerie Nationale.

L’opération judiciaire, baptisée DrugSource, a visé ce vendeur de drogue qui officiait dans le darkweb. Depuis 2020, le dealer numérique commercialisait de l’ecstasy, de la MDMA, de l’héroïne et de la cocaïne. Selon les enquêteurs, l’homme aurait gagné plus de 1,5 million d’euros.

Le parquet de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes fait appel au Commandement de la gendarmerie dans le cyberespace (ComCyberGend) et le Service d’enquêtes judiciaires des finances (SEJF). Deux ans plus tard, les enquêteurs stoppent ce business mortel. Deux hommes, dont le nantais, ont été arrêtés le 23 septembre. 432 000 euros de cryptomonnaies, 9 000 euros en espèces et 23 000 euros de placements bancaires ont été saisis.

Le second individu, âgé de 24 ans, a été arrêté dans la Sarthe, au Mans.
Le premier est en prison, le second sous contrôle judiciaire.
Ils connaitront leur sort, le 14 novembre prochain. Ils risquent jusqu’à dix ans de prison.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Fondateur du Service Veille ZATAZ : https://www.veillezataz.com En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Anonyme Reply

    Si tu mets en perspective le gain avec la condamnation…c’est quand même plus rentable d’être dealer que salarié esclave.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.