Nous joindre par : 0890 170 001*

La National Crime Agency attaquée par un lézard 2.0

Quelques heures après l’opération policière baptisée Vivarium, la National Crime Agency attaquée après l’arrestation de membres du groupe pirate Lizard Squad.

Aujourd’hui, un pirate informatique a vite fait de s’inventer une vie, une histoire, des amis. Le dernier cas en date, il a pris pour cible la National Crime Agency, en est une preuve intéressante. Comme vous l’expliquait ZATAZ, la National Crime Agency a arrêté 6 membres du groupe Lizard Squad, et interrogé 50 clients d’un outil de DDoS commercialisé par certains membres de cette fratrie improvisée.

Ici, nous n’avons pas à faire à des connaisseurs en informatique, à des codeurs, … Il suffit de louer l’outil et de lancer n’importe quelle attaque DDoS. Finalité, noyer sous des donnes de connexions malveillantes un serveur. Raz-de-Marée qui plante le site, les mails… Bref, les pirates ne savent pas rentrer dans le site, ils ne savent pas crocheter la serrure qui ouvrirait le serveur de leur cible, bilan, ils vident leurs poubelles numérique devant la porte afin d’empêcher les propriétaires d’y rentrer. Rien de magique.

En réponse à ces arrestations, un internaute a ouvert un compte Lizard Squad sur Twitter le 18 août, a payé un accès à un outil de type de celui des personnes arrêtées, et a lancé sa petite attaque contre les policiers britanniques. Très fier de son attaque, il indique que la moitié des Lizard Squad se détendraient aux Maldives. « En raison de ces raids, nous sommes tentés de simplement installer une version gratuite de lézard stresser pour les emmerder. » Preuve qu’ils commercialisent ce service de DDoS, le fumeux stresser en question.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » Attaque DDoS contre la NASA et un aéroport

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.