La vente de pass sanitaire pirates explose

ZATAZ découvre plusieurs ventes de faux passeports Pass sanitaire made in Canada. Pour 1 000$, les pirates promettent un document, et son QR Code, valide partout dans le monde.

Le Service Veille de ZATAZ, dans sa veille (le SVZ surveille plus de 40 000 espaces pirates), a découvert la vente de passeports et autres pass sanitaire pirates aux couleurs du Canada.

Après avoir pris contact avec le groupe pirate caché derrière cette vente, j’ai pu collecter le prix, le contenu du « produit » et des preuves de ce type de vente malveillante. A noter que les pirates sont très connus dans le milieu et sont en perpétuelle recherche de « nouveaux produits » à vendre.

Pour 1 000 dollars CAD (dollars canadiens), ils proposent un passeport vaccinal qu’ils annoncent valide. « Vous serez ajouté directement à la base de données officielle, indique l’interlocuteur que j’ai pu joindre. Pas de faux QR Codes ou copie« .

Ils affirment, ainsi que certains acheteurs que j’ai pu repérer « voyager dans N’IMPORTE QUEL pays […] Notre document indique que vous êtes vacciné et il est valide au Canada, aux États-Unis et dans l’Union européenne.« 

Petite annonce repérée dans un blackmarket sur Telegram.

Le document pirate affiche que vous avez été vacciné par une dose de Johnson&Johnson. « Vos informations seront consultables sur covid19.ontariohealth.ca ou sur le site de l’autorité sanitaire provinciale concernée » affirme les black hats.

Les pirates se font payer en crypto monnaie.

Le plus fou dans cette histoire est qu’ils proposent plusieurs prix selon le nombre de pass souhaités. Pour un document aux couleurs de l’Ontario, compter $1000 CAD ; Plus de 4 passeports : $850 CAD. Pour les Cousins du Grand Nord Québécois, $1100 CAD. Même tarif pour la Colombie Britannique ou encore l’Alberta. « On vous livre entre 3 et jours, termine les vendeurs. Et on rembourse en cas de problème« .

Une vente crédible ? Malheureusement, j’ai bien peur que oui.

Les pirates sont très connus dans leur milieu et ce « produit » n’est qu’un exemple parmi d’autres proposés dans leur « supermarché » de la malveillance.

Des ventes de ce types ont été croisées dans des espaces pirates Italiens ou encore Turcs.

Documents italiens vendus par des pirates.

Mi-novembre, la Gendarmerie Nationale des Hauts-de-France mettait fin au business d’un couple de roubaisiens, fournisseurs de faux pass sanitaires. Ils passaient par Snapchat et proposaient leurs copies à 100 euros. Ils seront jugé le 17 décembre par le tribunal correctionnel de Lille. Des faux pass fournis… ou non ! Ils ont même trouvé le moyen d’escroquer des acheteurs en ne fournissant par les contrefaçons commercialisées !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.