L’enseigne GUESS en prise avec des pirates. Les données du patron dans les mains des voyous 2.0

L’information est restée très discrète. Mi-février, l’entreprise de mode Guess tombait sous les coups d’une cyberattaque. Un mois plus tard, plusieurs dizaines de milliers de documents volés sont diffusés.

Données financières, données clients (contrats, documents de paiement), données comptables, données marketing, données et détails bancaires, documents de leasing, contrats bancaires, documents d’assurance, données personnelles d’employés, données marketing, structure organisationnelle, documents relatifs à la structure informatique, documents relatifs aux mots de passe, sauvegardes de courriels. Les pirates de la société américaine Guess ont vidé le moindre octet rencontré lors d’une infiltration qui semble avoir débuté vers le 14 février, jour de la Saint-Valentin.

Document (que zataz a caviardé) diffusé par les pirates.

Une collecte malveillante totalement folle

Les pirates parlent de plusieurs centaines de Go. Dans un humour que seul ces pirates semblent apprécier, ils expliquent à la direction de l’entreprise « Désolé de vous prendre par surprise Madame et Messieurs. Puisque nous vous avons embarqués, laissez-moi vous annoncer la sentence de mort !« 

Cette acte de diffusion a débuté le 3 mars. Une vengeance orchestrée par le pirates. Ils n’ont pas été payés du rançonnage. Une malveillance trop souvent rencontrée depuis des mois.

Les pirates ont diffusé des dizaines de milliers de documents internes « Toute Information qui, d’une manière ou d’une autre, concerne votre réputation« . Les pirates égrainent des affaires de voitures et personnes disparues, des contrats confidentiels … Des captures d’écrans de vidéo surveillance d’entrepôts ont été mis en ligne ainsi que la preuve d’un accès complet à l’outil interne de l’entreprise Exchange Management Console.

Les pirates ont affiché la preuve de leur accès aux données du patron de Guess, Carlos Alberini. Ce qui démontre aussi une rapide capacité d’analyse des documents volés. Une vraie petite armée d’archivistes !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.